Jacqueline Harpman

Biographie de Jacqueline Harpman

De parents juifs, Jacqueline Harpman (Etterbeek, 1929-2012) fuit avec sa famille la Belgique pour le Maroc en 1939. Revenue à Bruxelles, elle entreprend des études de médecine qu’elle n’achèvera pas. Elle publie un premier texte, L’Amour et l’acacia, en 1958. Elle interrompt sa carrière littéraire en 1966 en raison d’une mésentente avec son éditeur et, surtout, pour se lancer dans la psychanalyse. Elle entreprend dès lors des études de psychologie et devient une psychanalyste confirmée. Elle se remet toutefois à écrire et publie en 1987 La Mémoire trouble. Elle a alors mené de front une double carrière de psychanalyste et d’écrivaine, publiant essentiellement des romans (La Fille démantelée, 1990 ; Orlanda, 1996 ; La Dormition des amants, 2002) jusqu’à sa mort en mai 2012.

Voir une image de l'auteur