Le Capitaine Fracasse : Résumé du livre

4

10 avis

Théophile Gautier Le Capitaine Fracasse Résumé
Validé par notre comité éditorial Rédigé par Cécile Perrel (rédacteur).

Description du résumé sur Le Capitaine Fracasse

Ce document propose un résumé clair et détaillé du livre Le Capitaine Fracasse écrit par Théophile Gautier. A télécharger rapidement !

Le Capitaine Fracasse est un roman de cape et d’épée. Il raconte l’histoire d’un jeune noble désargenté, le baron de Sigognac, qui décide de suivre une troupe de théâtre sur les routes. Cette décision est due à l’amour (partagé) qu’il ressent pour Isabelle, l’une des comédiennes. Malgré son haut rang, il devient à son tour comédien. Mais son attachement pour Isabelle est compromis par les ardeurs d’un autre soupirant, le duc de Vallombreuse. Sigognac devra donc faire preuve de courage, d’obstination et d’un grand esprit chevaleresque pour sauver son amour.

Ce roman est aussi une description fidèle de la vie des comédiens ambulants au dix-septième siècle, et s’inspire du Roman comique (paru entre 1651 et 1657) de Paul Scarron (1610-1660), qui raconte les aventures d’une troupe de comédiens dans la ville du Mans.

Pour en savoir plus sur le livre Le Capitaine Fracasse, n'hésitez pas à également consulter :

Extrait du résumé du livre "Le Capitaine Fracasse"

Ce document propose un résumé clair et détaillé du Capitaine Fracasse de Théophile Gautier, dont voici un extrait :

« En Gascogne, au dix-septième siècle, un jeune noble désargenté, le baron de Sigognac, vit seul, entouré d’animaux et de son fidèle domestique, Pierre, dans son château en ruine, au milieu de ses terres en friches. Sa famille, autrefois illustre, s’est peu à peu ruinée et il en est le dernier descendant. Il végète à longueur de temps, n’ayant même plus de quoi se nourrir correctement, il ne sort pas de chez lui et il ne fréquente pas les autres nobles de la région : il a trop honte de sa pauvreté et sait qu’il ne ferait pas honneur à son rang.

Un soir, une troupe de comédiens ambulants frappe à sa porte afin de lui demander l’hospitalité pour la nuit. Sigognac accepte et tombe immédiatement sous le charme de l’une des comédiennes, Isabelle. L’attirance est réciproque. Le lendemain, ne pouvant se résoudre à laisser Isabelle partir, le baron décide de se joindre à la troupe et de quitter son château pour la suivre. Il laisse son domaine sous la garde de Pierre. »

Découvrez la suite dans le document.