L'Homme qui plantait des arbres : Analyse du livre

0 évaluation

Auteur : Jean Giono

Analyse de : Marine Everard

Cette analyse littéraire de L’homme qui plantait des arbres de Jean Giono offre une étude détaillée d’un livre considéré aujourd’hui comme un manifeste de la cause écologique. L’écrivain a écrit ce récit en 1953 à la suite d’un concours du magazine américain Reader’s Digest. Son but était de « faire aimer planter des arbres ». Le livre a été publié partout dans le monde : aux États-Unis, en Allemagne, en Italie, en France... Il a été traduit dans 12 langues.

Ce court récit raconte l’histoire d’un berger, Elzéard Bouffier, qui plante des arbres pendant des dizaines d’années afin de faire revivre sa région, la Haute-Provence, qui se meurt de sécheresse. Grâce à un travail acharné et à l’amour des arbres, la région change de visage et accueille de nouveaux habitants.

Traitant des thèmes de l’écologie, de la nature, du bonheur, de la vie et de l’harmonie, L’homme qui plantait des arbres témoigne de l’engagement écologiste de Giono.

Retrouvez dans cette analyse les nombreux messages que véhicule le livre : l’humanité, l’écologie, l’amour des arbres, la persévérance, le travail.

L’homme qui plantait des arbres : présentation de l’analyse

Cette œuvre est abordée avec précision et clarté dans une analyse pointue et complète.

Pour bien comprendre tout l’enjeu écologique et humaniste de L’homme qui plantait des arbres, l’analyse commence par une introduction sur Jean Giono et son œuvre. Considéré comme l’un des plus grands écrivains français du XXe siècle, il a reçu le Prix littéraire du Prince-Pierre-de-Monaco en 1953 pour l’ensemble de son œuvre.

Un résumé détaillé de l’histoire est ensuite proposé. La trame narrative est ainsi décortiquée afin de comprendre les différentes parties de l’histoire.

L’analyse se poursuit par une description des deux principaux protagonistes de l’histoire : Elzéard Bouffier, le berger téméraire qui s’est donné pour mission de planter des arbres pour faire revenir la vie sur une région désertique, et le narrateur, un homme venu faire une randonnée dans la région et qui reste sans voix devant le labeur d’Elzéard Bouffier.

L’auteure de la fiche de lecture propose des clés de lecture en analysant la genèse de l’œuvre et l’objectif de l’écrivain, mais aussi la dimension biblique et religieuse de la nouvelle : l’opposition entre la destruction et la création.

L’analyse de L’homme qui plantait des arbres se termine par quelques questions ouvertes afin d’aider les lecteurs à approfondir leur étude de l’œuvre.

Si vous souhaitez approfondir vos connaissances sur Jean Giono, nous invitons à télécharger l’analyse de Le Hussard sur le toit, un autre grand succès littéraire de l’écrivain français.

Analyse des personnages centraux de L’homme qui plantait des arbres

L’homme qui plantait des arbres raconte le courage et la persévérance d’Elzéard Bouffier, un berger solitaire et paisible qui s’est donné pour tâche de planter une forêt dans une région aride et sauvage. Tous les jours depuis trois ans, il plante des glands pour faire revivre sa région.

Le narrateur, qui fait une randonnée dans la région en 1913, y rencontre le berger par hasard alors qu’il manque d’eau. Le berger l’accueille chez lui pour la nuit. Le lendemain, le narrateur découvre la passion de son hôte et reste admiratif. Il commence à lui rendre visite régulièrement et observe ainsi la forêt émerger doucement de cette contrée sèche et désertique.

Elzéard Bouffier et le narrateur se voient pour la dernière fois en 1945.

Clés de lecture et thématiques

Cette analyse de L’homme qui plantait des arbres propose des clés de lecture explicatives qui racontent l’origine du livre. Ce récit ne ressemble pas aux autres œuvres de l’écrivain car il résulte d’une commande du magazine américain Reader’s Digest. L’objectif de l’auteur est également mis en avant par le biais d’une notice biographique qui montre la volonté de Jean Giono de nous faire aimer les arbres à travers une histoire qui y fait allusion.

Par ailleurs, les clés de lecture sont des aides pour comprendre la parabole humaniste de l’œuvre, l’opposition entre la destruction et la création et l’engagement écologiste de Jean Giono.

Enfin, des pistes de réflexion sous forme de questions ouvertes sont proposées en conclusion pour compléter votre analyse de L’homme qui plantait des arbres.

Pour aller plus loin dans votre réflexion, téléchargez notre résumé de L’homme qui plantait des arbres.



Structure de cette analyse du livre

  • Introduction (1 pages)

    Tout savoir sur l’auteur de L’homme qui plantait des arbres et son œuvre

  • Résumé détaillé de L’Homme qui plantait des arbres (1 pages)

    La trame narrative résumée de la nouvelle L’Homme qui plantait des arbres

  • Étude approfondie des personnages (2 pages)

    Une présentation des protagonistes majeurs : Elzéard Bouffier et le narrateur

  • Quelques clés de lecture (5 pages)

    Une notice biographique, ou la volonté de faire illusion ; Une parabole humaniste ; Destruction versus création ; Vers une lecture actualisée, l’engagement écologiste

  • Plusieurs pistes de réflexion (1 pages)

    Questions pour compléter votre analyse de L’Homme qui plantait des arbres de Jean Giono

Que puis-je trouver dans cette analyse sur "L'Homme qui plantait des arbres"

Dans cette fiche de cours consacrée à la nouvelle L’Homme qui plantait des arbres de Jean Giono, lePetitLittéraire.fr propose une analyse détaillée d’un grand classique de la littérature française du XXe siècle. Véritable outil de référence, ce PDF didactique met à disposition des élèves et de leurs professeurs une présentation des personnages ainsi que des éléments narratifs qui composent l’intrigue sous la forme d’un résumé complet. Bien plus, les lecteurs bénéficieront des clés de lecture explicatives qui leur permettront de saisir les grands thèmes et les enjeux de la nouvelle.

Si vous le souhaitez, d’autres fiches de lecture portant sur des ouvrages de Jean Giono sont également disponibles sur notre site, notamment Un roi sans divertissement, Le Hussard sur le toit ou encore Le chant du monde.

Jean Giono

Jean Giono (1895-1970) est un écrivain français autodidacte qui a commencé très tôt à publier des poèmes et des contes dans des journaux. C’est un amoureux de sa Provence natale, qu’il décrit avec enchantement dans son œuvre (Colline, 1929 et Que ma joie demeure, 1935), et un fervent défenseur de la paix (Le Grand Troupeau, 1931), de l’égalité sociale et de la justice (Un de Baumugnes, 1929 et Batailles dans les montagnes, 1937).

Emprisonné pour ses idées pacifistes, accusé injustement de collaboration et incompris par ses détracteurs, Giono sait reconnaitre ses vrais amis. Il se concentre, dans ses œuvres, sur l’étude des caractères et des âmes (Un roi sans divertissement, 1947 ; Les Âmes fortes, 1950 ; Le Moulin de Pologne, 1952).

A propos du livre "L'Homme qui plantait des arbres"

L'Homme qui plantait des arbres est une nouvelle écrite en 1953 par Jean Giono pour, selon les dires de l’auteur, « faire aimer à planter des arbres ». Ce message écologique de développement durable contribue à faire étudier L’Homme qui plantait des arbres à l’école : il s’agit aujourd’hui d’une oeuvre majeure de la littérature d’enfance et de jeunesse, qui véhicule également des valeurs humanistes et politiques.

Né en 1895 et mort en 1970, Jean Giono est un écrivain français. Il est né, a vécu et est mort dans la petite ville de Manosque, située dans les Alpes-de-Haute-Provence, à laquelle il est très attaché. Dans L'Homme qui plantait des arbres, c’est justement cette région que fait revivre le berger Elzéard Bouffier en plantant des arbres. Jean Giono fait passer cette histoire pour authentique, tirée de la vie réelle, et beaucoup le croient à l’époque ; mais on sait aujourd’hui qu’il s’agit d’une fiction.

Ecrite à la suite d'un concours du magazine américain Reader's Digest, la nouvelle intitulée L'Homme qui plantait des arbres de Jean Giono, qui connait un succès mondial, a fait l’objet d’une adaptation cinématographique sous la forme d’un film d’animation éponyme. Réalisé par l'illustrateur Frédéric Back et lu par Philippe Noiret, ce film a eu un très grand succès et a d’ailleurs décroché plus de 40 prix à travers le monde.

Informations techniques

ISBN papier : 9782806212108

ISBN numérique : 9782806220400

Ces analyses du livre "L'Homme qui plantait des arbres" pourraient également vous intéresser

Ceux qui ont téléchargé cette analyse du livre "L'Homme qui plantait des arbres" ont également téléchargé