Sarrasine : Résumé du livre

4

1 avis

Honoré de Balzac Sarrasine Résumé
Validé par notre comité éditorial Rédigé par Delphine Leloup (rédacteur).

Description du résumé sur Sarrasine

Ce document propose un résumé clair et détaillé du livre Sarrasine écrit par Honoré de Balzac. A télécharger rapidement !

Sarrasine, est une courte nouvelle d'une trentaine de pages qu'Honoré de Balzac a écrit en 1831 et qui fait partie de la large fresque La comédie humaine. Sarrasine raconte l'escapade du narrateur dans un bal organisé par une famille aisée dont la fortune semble suspecte. L'art est très présent dans cette nouvelle ; ainsi, la musique est représentée par Zambinella, un soprano, et la sculpture par Sarrasine, qui semble exceller dans ce domaine. Certains personnages du livre semblent être inspirés d'individus qu’a connus Balzac ou d'artistes illustres. Sarrasine est une parfaite satire de la bourgeoisie hideuse et superficielle que détestait tant Balzac.

Pour en savoir plus sur le livre Sarrasine, n'hésitez pas à également consulter :

Extrait du résumé du livre "Sarrasine"

Ce document propose un résumé clair et détaillé de Sarrasine d'Honoré de Balzac, dont voici un extrait :« Le narrateur conte les prémices d'un bal où tout le monde parle de son voisin, où le luxe est outrancier et où on se montre dans ses plus beaux apparats. Les De Lanty sont des hôtes parfaits : tous les convives louent leur grâce et leurs manières. Néanmoins, les plus observateurs d'entre eux ont surement aperçu, dans leur entourage, la présence d'un vieillard effrayant et repoussant. Celui-ci est de toutes les fêtes ; pourtant, nul ne sait qui il est réellement et tout le monde spécule sur la place qu'il occupe dans la famille De Lanty. De temps à autre, lorsqu'il tarde à se montrer au monde, on le pense mort et il crée alors la surprise en apparaissant au bras d'une jeune dame. Voir un homme aussi précieux, décharné et bossu rechercher la compagnie des demoiselles offusque le narrateur et le fascine en même temps.     Le vieillard prend place à côté d'une Marquise, Béatrix de Rochefide, qui finit par ressentir un profond malaise en raison de cette intrusion du vieil homme et préfère s'isoler dans un boudoir avec le narrateur pour lui faire part de son dégout. Dans ce boudoir parfaitement meublé trône un tableau représentant le jeune Adonis couché sur l'herbe. Béatrix est comme fascinée cette figure mythologique et est attristée que pareil homme ne puisse réellement exister. »Découvrez la suite dans le document.