René : Résumé du livre

4

8 avis

Chateaubriand René Résumé
Validé par notre comité éditorial Rédigé par Delphine Leloup (rédacteur).

Description du résumé sur René

Ce document propose un résumé clair et détaillé du livre René écrit par Chateaubriand. A télécharger rapidement !

René, qui influença grandement la jeunesse de l’époque ainsi que la littérature, fut écrit en 1802. Il constituait au départ un des chapitres du célèbre Génie du Christianisme. Ce récit est à associer à Atala qui en est, en quelque sorte, l'introduction. Chateaubriand en commença la rédaction alors qu'il était en exil à Londres et s'inspira en partie de sa propre vie.

Il s'agit de l'histoire de René, un jeune voyageur qui arrive en Amérique et s'acclimate bientôt aux tribus indiennes Natchez qui l'accueillent. Il s'y fait de nombreux amis, lesquels finissent par lui demander de raconter son histoire personnelle et ce qui l'a conduit jusqu'à eux. René s'exécute et, dans un récit passionné, se livre.

René sonne sans aucun doute le coup d'envoi du courant romantique en France.

Pour en savoir plus sur le livre René, n'hésitez pas à également consulter :

Extrait du résumé du livre "René"

Ce document propose un résumé clair et détaillé de René de François-René de Chateaubriand, dont voici un extrait :« René, un voyageur européen apparemment fortuné, vit en Louisiane, ayant fui son pays d'origine pour des raisons obscures. Recueilli par la bienveillante tribu des indiens Natchez, il s'est marié à une femme de la peuplade et vit dans les bois, à l'écart des yeux indiscrets. Entouré de Chactas, qu'il considère comme son père adoptif, et du missionnaire Souël, il évolue parmi les sauvages. Un jour, alors qu'il reçoit une lettre en provenance d'Europe, il finit par accepter de raconter son histoire à ses deux fidèles amis (qui ont remarqué l'accablement provoqué par cette missive chez René). Après avoir admiré le paysage, Chactal, Souël et René s'installent sous un arbre, et ce dernier commence son récit. Plus jeune, René fut élevé à l'écart de la demeure familiale. Il se plaisait à s'entourer de beaucoup d'amis ou à rester seul pour profiter de ses rêveries. »Découvrez la suite dans le document.