Analyse du livre :  Le Journal de Bridget Jones - La trilogie

Analyse du livre

Le Journal de Bridget Jones - La trilogie

Auteur : Helen Fielding

Analyse de : Oriane Tellier

5/5 (7 avis)

Détails de l'abonnement

  • 9,99€ /mois
  • 10 téléchargements par mois
  • + de 1500 analyses
  • Résiliable à tout moment
Voir plus
Extrait de l'analyse du livre Le Journal de Bridget Jones - La trilogie
Structure de cette analyse du livre
  • Introduction (1 pages)

    Helen Fielding, Romancière et journaliste britannique
    Le Journal de Bridget Jones (3 tomes), L’éloge de la gaucherie

  • Résumé complet de Bridget Jones (3 pages)

    L’histoire de la saga en trois tomes du Journal de Bridget Jones résumée en plusieurs parties

  • Etude des personnages (2 pages)

    Une analyse de Bridget Jones, Mme Pamela Jones, M. Colin Jones, Daniel Cleaver, Mark Darcy et la "famille célibattante"

  • Clés de lecture (3 pages)

    De la prose féminine ; La forme du journal intime ; Un reflet critique de la société ; Une série dans la lignée des œuvres de Jane Austen

  • Pistes de réflexion (1 pages)

    Quelques questions pour compléter votre analyse du Journal de Bridget Jones d’Helen Fielding

Que puis-je trouver dans cette analyse sur "Le Journal de Bridget Jones - La trilogie"

Oriane Tellier, spécialiste en littérature, nous propose une fiche de lecture complète sur les trois tomes qui composent la série Le Journal de Bridget Jones d’Helen Fielding, considérée comme l’une des œuvres fondatrices de la chick lit, cette littérature réservée aux jeunes femmes. Après avoir introduit l’auteure et son œuvre, elle nous offre un résumé complet des intrigues des trois volets de cette saga. Elle poursuit son analyse avec l’étude des personnages principaux et présente des clés de lecture reprenant les thèmes essentiels du récit et ses liens avec d’autres œuvres littéraires. Pour terminer, elle suggère au lecteur d’étoffer et d’approfondir son analyse personnelle de l’œuvre avec une série de pistes de réflexion. Elle l’invite notamment à se pencher sur la forme du journal intime ou à comparer Bridget Jones à d’autres héroïnes de ce genre de littérature.

A propos du livre "Le Journal de Bridget Jones - La trilogie"

Helen Fielding écrit dans un premier temps Le Journal de Bridget Jones de façon anonyme sous la forme d’un feuilleton hebdomadaire qui paraît dans le quotidien The Independent. Elle y décrit les déboires amoureux d’une Londonienne trentenaire et célibataire. Au vu du succès remporté par sa chronique, elle décide d’en faire un roman en 1996. Il connaît un grand succès et elle lui donne rapidement une suite : en 1999 est publié L’Âge de raison, second volet de aventures de Bridget Jones, qui reçoit le même accueil du public que le premier tome. Les deux romans font d’ailleurs l’objet d’une adaptation cinématographique peu de temps plus tard, respectivement en 2001 et 2004. L’auteure laisse passer plusieurs années avant de donner un troisième titre à sa série, Folle de lui. Elle narre avec beaucoup d’humour les joies et les peines quotidiennes de cette anti-héroïne à qui l’on s'identifie aisément. Malgré le ton léger et décalé, Helen Fielding aborde des thèmes que sont le féminisme et la condition de la femme, la mise en question des codes sociaux et la complexité des relations amoureuses. L’auteure fait également référence au roman Orgueil et préjugés de Jane Austen, un classique de la littérature anglaise.

Helen Fielding

Helen Fielding est une romancière et scénariste anglaise née le 19 février 1958 à Morley, une ville du nord de l’Angleterre spécialisée dans l’industrie du tissu. La mère d’Helen vit toujours dans le Yorkshire et son père, qui est décédé en 1982 dans un accident de voiture, a été le directeur général d’une usine de textile de sa ville. Elle a grandi dans une fratrie de quatre enfants, entourée de ses deux frères David et Richard et de sa sœur Jane. Elle suit des cours à la Wakefield Girls’ High School, un lycée pour filles réputé pour son enseignement. Elle étudie ensuite l’anglais au St Anne’s College de l’université d’Oxford, où elle fait la connaissance de Richard Curtis (réalisateur et scénariste britannique, né en 1956) et de Rowan Atkinson (acteur britannique mondialement connu pour son célèbre personnage de M. Bean, né en 1955) avec qui elle noue une amitié durable.

Dès 1979, elle travaille comme journaliste pour la chaîne de télévision britannique BBC. Elle devient ensuite directrice de production pour des programmes de divertissement ou destinés aux enfants. Elle participe également à la production de documentaires et d’émissions caritatives de collecte de fonds en faveur des populations africaines, notamment Comic Relief. En 1989, elle est reporter pour le documentaire Where Hunger is a Weapon, consacré à la guerre des rebelles dans le sud du Soudan. Elle s’inspire de ces expériences pour trouver la matière de son premier roman, Cause Celeb, publié en 1994.

De 1990 à 1999, Helen Fielding travaille en tant que journaliste et chroniqueuse de différents journaux nationaux tels que The Sunday Times, The Telegraph ou encore The Independent. C’est pour ce dernier qu’elle commence en 1995 la rédaction anonyme d’une chronique hebdomadaire à la manière d’un journal intime d’une trentenaire célibataire qui recherche désespérément l’amour : Bridget Jones. Sa colonne connaît un si grand succès qu’elle décide de publier Le Journal de Bridget Jones sous la forme d’un roman en 1996. Elle y donne une suite en 1999 avec Bridget Jones : L’Âge de raison. Ces deux opus suscitent un engouement mondial, qui conduit à leur adaptation cinématographique en 2001 pour le premier tome et en 2004 pour le second. L’auteure participe à l’écriture scénaristique des deux volets sur grand écran. Elle écrit un quatrième roman en 2003, Olivia Joules ou l’imagination hyperactive, qui est une parodie des romans d’espions. Suite aux demandes insistantes des fans de sa célèbre anti-héroïne Bridget Jones, elle publie un troisième tome intitulé Folle de lui en 2013. Le bestseller a été traduit en 32 langues.

Helen Fielding partage sa vie entre l’Angleterre et les États-Unis. Elle connaît une histoire d’amour avec Richard Curtis, le scénariste des films Quatre mariages et un enterrement et Coup de foudre à Notting Hill. Mais, à partir de 1999 et pendant dix ans, elle construit une relation avec Kevin Curran, un des scénaristes et producteurs exécutifs de la série télévisée Les Simpsons. Ils ont deux enfants ensemble : Dashiell Michael, qui est né en février 2004, et Romy, née en juillet 2006. En 2014, l’auteure fait partie des vingt écrivains qui figurent sur la liste des 500 personnalités les plus influentes de Grande-Bretagne, publiée par le Sunday Times. Elle apparaît également parmi les 1000 Londoniens les plus influents désignés par le London Evening Standard.

Informations techniques

ISBN papier : 9782806268303

ISBN numérique : 9782806268297

Ces analyses du livre "Le Journal de Bridget Jones - La trilogie" pourraient également vous intéresser
Ceux qui ont acheté cette analyse du livre "Le Journal de Bridget Jones - La trilogie" ont également acheté