Belle du Seigneur : Résumé du livre

4

7 avis

Albert Cohen Belle du Seigneur Résumé
Validé par notre comité éditorial Rédigé par Oriane Tellier (rédacteur).

Description du résumé sur Belle du Seigneur

Ce document propose un résumé clair et détaillé du livre Belle du Seigneur écrit par Albert Cohen. A télécharger rapidement !

Belle du Seigneur est publié en 1968 et reçoit le Grand Prix du roman de l’Académie française la même année. Véritable succès critique et public, le roman est le troisième épisode d’une tétralogie commencée avec Solal (1930) et Mangeclous (1938) et qui se poursuivra avec Les Valeureux en 1969. Cette série raconte les aventures de la famille de Solal, le protagoniste principal, dont les membres sont tous des Juifs plus ou moins stéréotypés.

Dans Belle du Seigneur, Solal est tiraillé entre son profond amour des femmes et le devoir de maintenir son image d’homme idéal et donc cruel. Le récit est celui de son histoire d’amour avec la naïve Ariane, qui cherche elle aussi à incarner un idéal. Mais la confrontation de ces amants parfaits avec la réalité les condamne à l’échec.

Pour en savoir plus sur le livre Belle du Seigneur, n'hésitez pas à également consulter :

Extrait du résumé du livre "Belle du Seigneur"

Ce document propose un résumé clair et détaillé de Belle du Seigneur d’Albert Cohen, dont voici un extrait :

« Ariane d’Auble, rejetée par sa famille de la haute aristocratie genevoise pour avoir vécu avec une Russe, tente de se suicider après le décès de celle-ci. Elle est sauvée par Adrien Deume, un petit fonctionnaire arriviste qui occupe la chambre d’hôtel voisine de la sienne. Il prend soin d’elle, tombe sous son charme et finit par la demander en mariage. Affaiblie socialement et psychologiquement, Ariane accepte. Mais cette union l’oblige à partager son quotidien avec ses beaux-parents : Hippolyte Deume, insignifiant, et Antoinette Deume, une petite bourgeoise inculte et faussement chrétienne. La jeune déclassée est malheureuse et trompe son mari. Après cinq ans de vie commune avec Adrien, elle croise, au cours d’une soirée, l’un des supérieurs hiérarchiques de son mari, Solal Solal, un Grec naturalisé Français, sous-secrétaire général de la Société des Nations (organisation internationale qui était destinée à préserver la paix en Europe après la Première Guerre mondiale). »