Le Nœud de vipères : Résumé du livre

4

8 avis

François Mauriac Le Nœud de vipères Résumé
Validé par notre comité éditorial Rédigé par Aurore Touya (rédacteur).

Description du résumé sur Le Nœud de vipères

Ce document propose un résumé clair et détaillé du livre Le Nœud de vipères écrit par François Mauriac. A télécharger rapidement !

Le Nœud de vipères est publié en 1932. Le roman se présente comme la longue confession de Louis à sa femme, Isa Fondaudège : le vieil homme entend révéler les raisons de sa misanthropie et de son avarice. Mais la lettre tourne au journal intime, et la destinataire décède avant de la recevoir. Louis relate alors comment il se réconcilie tant bien que mal avec ses enfants et se rapproche de sa petite-fille, Janine, tout en se tournant vers la religion catholique qu’il a toute sa vie fustigée. Il meurt au moment où cette conversion lui apparait plus clairement. Deux ajouts terminent le roman : deux lettres que s’échangent Hubert, le fils de Louis, qui a découvert ce cahier, et Janine, sa petite-fille, qui tente de réhabiliter le vieil homme après sa mort et d’accéder à la véritable histoire de la famille.

Pour en savoir plus sur le livre Le Nœud de vipères, n'hésitez pas à également consulter :

Extrait du résumé du livre "Le Nœud de vipères"

Ce document propose un résumé clair et détaillé du Nœud de vipères de François Mauriac, dont voici un extrait :

« Chapitre I : situation d’énonciation

Le jour de ses soixante-sept ans, Louis commence une lettre destinée à son épouse, Isa, avec l’intention de lui expliquer véritablement qui il est : « Je veux que tu saches, je veux que vous sachiez (…) quel était cet homme qui vivait seul en face de votre groupe serré. » (p. 22) Il pense que cette lettre sera découverte après son décès, au moment où ses descendants se réjouiront de toucher leur héritage.

Chapitres II et III : enfance et jeunesse de Louis

Il raconte son enfance bordelaise, seul avec sa mère, « veuve d’un modeste fonctionnaire » (p. 25), qui fait de lui un « garçon ulcéré » (p. 31). Solitaire et étouffé par un amour maternel envahissant, il se consacre essentiellement à l’étude avant de découvrir l’attrait des jeunes filles. En aout 1883, en vacances à Luchon, il tombe sous le charme de la jeune Isa, issue de la grande famille Fondaudège. »

Découvrez la suite dans le document.