Des vies en mieux : Résumé du livre

4.5

5 avis

Anna Gavalda Des vies en mieux Résumé
Validé par notre comité éditorial Rédigé par Éléonore Quinaux (rédacteur).

Description du résumé sur Des vies en mieux

Ce document propose un résumé clair et détaillé du livre Des vies en mieux écrit par Anna Gavalda. A télécharger rapidement !

Le roman Des vies en mieux, paru au format de poche aux éditions J’ai Lu, réunit les romans Billie (2013) et La Vie en mieux (2014), tous deux publiés chez Le Dilettante.
Le lecteur est ici invité à suivre les parcours de trois personnages issus de milieux sociaux différents, dont le dénominateur commun est l’oubli de soi, jusqu’à ce qu’une rencontre, une balade ou une perte leur fasse prendre conscience, chacun à leur échelle, qu’ils mènent une vie dénuée de sens et qu’ils peuvent décider d’en modifier le cours.

Pour en savoir plus sur le livre Des vies en mieux, n'hésitez pas à également consulter :

Extrait du résumé du livre "Des vies en mieux"

Ce document propose un résumé clair et détaillé Des vies en mieux d’Anna Gavalda, dont voici un extrait :

« Rejetée dès sa naissance par sa mère, Billie vit en milieu rural auprès de son père et de sa belle-mère, dans une caravane où les études et les bonnes manières sont proscrites. À l’école, tous la rejettent : son manque d’éducation va de pair avec son manque d’hygiène. Électron libre dans un système qui ne veut pas d’elle, elle rencontre, le temps des répétitions de la pièce de théâtre de Musset, On ne badine pas avec l’amour, un autre paria, Franck, un homosexuel issu d’un milieu bourgeois. Ce dernier lui apprend tout ce qu’il peut du monde, des sentiments, de l’amitié, mais poursuit ses études à Paris, laissant Billie dans sa fange. Passant d’homme en homme, elle perd toute estime d’elle-même et oublie qu’au contact de Franck, elle aussi peut s’élever de son milieu digne d’un roman naturaliste. Pauvreté et maltraitance cisèlent son quotidien. Atterré par la vie que son amie mène, Franck lui écrit mensuellement, lui permettant de retrouver un semblant de sociabilité. »