Analyse du livre :  On ne badine pas avec l'amour

Analyse du livre

On ne badine pas avec l'amour

Auteur : Alfred de Musset

Analyse de : Tram-Bach Graulich

5/5 (4 avis)

Détails de l'abonnement

  • 9,99€ /mois
  • 10 téléchargements par mois
  • + de 1500 analyses
  • Résiliable à tout moment
Voir plus
Extrait de l'analyse du livre On ne badine pas avec l'amour
Structure de cette analyse du livre
  • Introduction de l'analyse (2 pages)

    Alfred de Musset, Poète et dramaturge français
    On ne badine pas avec l’amour, Une comédie teintée d’ironie tragique

  • Résumé d’On ne badine pas avec l’amour (5 pages)

    L’histoire d’On ne badine pas avec l’amour résumée scène par scène

  • Étude des personnages (4 pages)

    Une analyse de Perdican, Camille, Rosette, des fantoches et du chœur

  • Clés de lecture (9 pages)

    Une comédie qui n’en est pas une ; La nostalgie d’un paradis perdu ; Une œuvre romantique ; Une religion de l’amour ; L'orgueil

  • Pistes de réflexion (1 pages)

    Quelques questions pour compléter votre analyse d’On ne badine pas avec l’amour d’Alfred de Musset

Que puis-je trouver dans cette analyse sur "On ne badine pas avec l'amour"

Tram-Bach Graulich, notre spécialiste de littérature diplômé en master de langues et littératures françaises et romanes, entame ici une étude littéraire approfondie d’On ne badine pas avec l’amour d’Alfred de Musset. Cette pièce de théâtre est une œuvre majeure du patrimoine français et c’est pourquoi il est important de bien en saisir les multiples thématiques.

Après avoir présenté Alfred de Musset et sa pièce, notre expert nous livre un résumé détaillé scène par scène puis nous propose une première étude portant sur les trois personnages principaux de la pièce : les deux amoureux, Perdican et Camille, et Rosette, principale victime de leurs jeux malsains. Les fantoches et le chœur, autres personnages secondaires de l’intrigue, font eux aussi l’objet d’une courte analyse. Une fois tous les personnages présentés et analysés, Tram-Bach Graulich se lance dans l’analyse des caractéristiques principales de l’œuvre. Une comédie qui tourne au drame, le sentiment de perte constant, l’inspiration puisée au cœur du passé commun d’Alfred de Musset et George Sand, l’idée de l’amour comme substitut à la religion... Tout est expliqué par l’auteur de cette fiche de lecture. De plus, des questions de réflexion vous sont proposées pour une étude encore plus approfondie.

A propos du livre "On ne badine pas avec l'amour"

La pièce de théâtre d’Aflred de Musset, On ne badine pas avec l’amour, raconte l’histoire d’un jeu amoureux qui tourne au drame.

Perdican et Camille, cousins destinés à se marier et à finir leurs jours ensemble, se retrouvent dans leur village natal après une longue absence. Perdican revient de Paris, où il a entamé de grandes études dans le but de devenir docteur. Camille, de son côté, sort du couvent, où elle a choisi de consacrer sa vie entière au Christ. Il croit en l’amour ; elle dit ne plus y croire depuis son entrée au couvent. Un jour, alors que Perdican fait part de ses sentiments à Camille, cette dernière le rejette et décide de repartir au couvent. Blessé dans son orgueil, ce dernier se venge en embrassant la plus jolie paysanne du village, Rosette, sous les yeux de Camille. Cette tentative est un succès : la novice est blessée et décide de prendre sa revanche en utilisant Rosette à son tour. S’en suit une fin tragique pour les trois jeunes gens.

Publiée pour la première fois en 1834, On ne badine pas avec l’amour est une des œuvres les plus appréciées d’Alfred de Musset, notamment connue pour être le reflet de sa relation avec l’auteure George Sand. Pur mélange entre comédie et tragédie et entre réalité et fiction, cette pièce a connu une première adaptation cinématographique en 1908 puis une autre en 1926.

Vous hésitez encore ? Découvrez notre fiche de lecture gratuite qui vous donnera une idée de la qualité de notre travail !

Alfred de Musset

Né le 11 décembre 1810 à Paris, Alfred de Musset est d'abord un élève brillant passionné par le droit et la médecine mais abandonne vite ses études tôt pour se livrer à l’écriture. Il écrit sa première oeuvre littéraire intitulée Contes d'Espagne et d'Italie alors qu'il n'a que 19 ans (1829).

À partir de 1832, il publie son théâtre destiné à être lu plutôt que joué : sa modernité est mal perçue et il vit mal l’absence de reconnaissance. En 1834, il publie Lorenzaccio, bientôt considéré comme un chef-d’œuvre du drame romantique, qui ne sera presque jamais représenté intégralement. L'oeuvre est directement issue de sa relation tumultueuse avec George Sand, qui lui inspire également la pièce On ne badine pas avec l'amour, publiée la même année dans La Revue des Deux Mondes. Ces tumultes ajoutent au tourment qu’il exprime dans La Confession d’un enfant du siècle en 1836.

Plus de dix ans plus tard, son œuvre commence à connaitre un certain succès, jusqu’à un triomphe à La Comédie française. Il reçoit la Légion d'honneur en 1845, en même temps que Balzac, et entre à l’Académie française en 1852, année de publication de ses œuvres complètes. Il meurt en 1857 de la tuberculose et son œuvre connaitra un important succès à la fin du XIXe siècle.

Alfred de Musset est considéré actuellement comme l'un des plus grands écrivains du romantisme littéraire français. Sa relation avec l'écrivaine George Sand a d'ailleurs fait l'objet d'un premier film intitulé Les Enfants du siècle, réalisé par Diane Kurys en 1999 puis d'un deuxième film, plus récent, intitulé Confession d'un enfant du siècle, réalisé par Sylvie Verheyde en 2012.

Informations techniques

ISBN papier : 9782806286802

ISBN numérique : 9782806286796

Ceux qui ont acheté cette analyse du livre "On ne badine pas avec l'amour" ont également acheté