Lorenzaccio : Résumé du livre

4

3 avis

Alfred de Musset Lorenzaccio Résumé
Validé par notre comité éditorial Rédigé par Guillaume Peris (rédacteur).

Description du résumé sur Lorenzaccio

Ce document propose un résumé clair et détaillé du livre Lorenzaccio écrit par Alfred de Musset. A télécharger rapidement !

Lorenzaccio est publié par Musset en 1834 et est le résultat direct de sa relation avec George Sand, puisqu’il s’inspire de l’œuvre de cette dernière : Une conspiration en 1537. Pour écrire cette pièce, Musset s’inspire aussi de la Storia fiorentina de Varchi, annales florentines de la Renaissance dans la tradition antique. Il ne respecte pas pour autant  entièrement les faits historiques, changeant notamment une fin qui ne permettait pas de donner au héros toute sa dimension romantique.

Drame romantique par excellence, la complexité de l’intrigue et la multiplicité des lieux font qu’il ne sera pas mis en scène avant 1896 et dans une version réduite à trois actes. Les cinq actes n’ont, quant à eux, jamais été joués intégralement.

Pour en savoir plus sur le livre Lorenzaccio, n'hésitez pas à également consulter :

Extrait du résumé du livre "Lorenzaccio"

Ce document propose un résumé clair et détaillé de Lorenzaccio d’Alfred de Musset dont voici un extrait :

« Acte I

L’acte I introduit dans un premier temps l’ensemble des personnages. Le Duc, Giomo et Lorenzo apparaissent dans la scène 1, ce dernier étant présenté comme un souteneur. Les « grands de Florence » sont présentés à l’occasion de la sortie d’un bal et l’on voit Julien Salviati se montrer cavalier avec Louise Strozzi.

C’est la troisième scène qui permet de rencontrer le Marquis Cibo, sa femme et le cardinal Cibo, frère du Marquis. On y découvre aussi que le cardinal a intercepté un billet amoureux du Duc destiné à la Marquise.

Dans la scène 4, on découvre l’impopularité de Lorenzo. Le Duc le décrit pourtant comme un faible inoffensif qui s’évanouit à la vue d’une épée.

La scène 5 se déroule à la foire de Montolivet et, à la sortie de l’église, Julien Salviati tient au prieur Strozzi des propos déplacés sur sa sœur Louise.

La dernière scène de l’acte introduit la mère et la tante de Lorenzo et se conclut sur les mots de bannis qui placent leurs espoirs en Philippe Strozzi. »

Découvrez la suite dans le document.