Elle s’appelait Sarah : Résumé du livre

4.5

1 avis

Tatiana de Rosnay Elle s’appelait Sarah Résumé
Validé par notre comité éditorial Rédigé par Cécile Perrel (rédacteur).

Description du résumé sur Elle s’appelait Sarah

Ce document propose un résumé clair et détaillé du livre Elle s’appelait Sarah écrit par Tatiana de Rosnay. A télécharger rapidement !

Elle s’appelait Sarah est publié en 2007 et conte deux histoires, en parallèle. D’un côté celle de Sarah, une petite fille juive victime de la rafle du Vél d’Hiv pendant l’été 1942 ; de l’autre celle de Julia, une journaliste américaine qui doit rédiger un article pour les soixante ans de cette rafle. Julia devient obsédée par ce qu’elle découvre sur cet épisode de l’histoire de France et  réalise que sa propre famille y est mêlée de près. Elle n’aura alors de cesse de retrouver Sarah pour savoir ce que cette enfant est devenue.

Traduit dans 38 pays, vendu à 3 millions d’exemplaires, Elle s’appelait Sarah a fait l’objet d’une adaptation cinématographique en 2010, avec Kristin Scott Thomas dans le rôle principal.

Pour en savoir plus sur le livre Elle s’appelait Sarah, n'hésitez pas à également consulter :

Extrait du résumé du livre "Elle s’appelait Sarah"

Ce document propose un résumé gratuit clair et détaillé de Elle s'appellait Sarah de Tatiana de Rosnay, dont voici un extrait :

« Julia Jarmond est une journaliste américaine de 40 ans qui vit en France depuis de longues années avec son mari, Bertrand Tézac. Ils ont une fille de 11 ans, Zoë. Le couple a connu quelques difficultés par le passé, n’ayant pas réussi à avoir d’autres enfants, ce qui l’a profondément ébranlé. À l’époque, Bertrand a trompé Julia avec une ancienne camarade de lycée, Amélie, mais aujourd’hui, tout semble être rentré dans l’ordre. Le couple doit s’installer dans un nouvel appartement situé rue de Saintonge et qui a appartenu à Mamé, la grand-mère de Bertrand, la seule à avoir accepté Julia dans la famille et à lui témoigner une véritable affection. Le contact passe difficilement avec le reste de sa belle-famille dont les
membres sont très autoritaires. »

Découvrez la suite dans le document.