L'Appel de la forêt

L'Appel de la forêt : Résumé du livre

5/5 (10 avis)
Description du résumé sur L'Appel de la forêt (Jack London)

Ce document propose un résumé clair et détaillé de L’Appel de la forêt de Jack London dont voici un extrait :

« Le chien Buck vivait depuis quatre ans dans la famille du juge Miller, au Sud des États-Unis, quand il s’est vu impliqué, malgré lui, dans l’aventure de la ruée vers l’or du Nord : vendu à un marchand de chiens, frappé et, après avoir voyagé pendant 48 heures en train, dans une petite cage, sans eau ni nourriture, il finit par arriver à Seattle chez un autre marchand de chiens qui lui apprend sa future place parmi les hommes avec une férocité atroce. Buck comprend alors qu’il ne peut faire face à un homme armé (« il fallait obéir à la loi du plus fort, (…) cette dure nécessité », p. 24). Il garde néanmoins son attitude majestueuse.Perrault, un coursier employé du gouvernement canadien, et son camarade François achètent Buck. En descendant avec eux du bateau, dans le Nord, Buck découvre la neige, qu’il n’a jamais vue auparavant, et ses réactions de surprise font rire les hommes.»

Découvrez la suite en achetant le document.

Voir plus
Que puis-je trouver dans ce résumé sur "L'Appel de la forêt"

Ce document propose un résumé clair et détaillé de L’Appel de la forêt de Jack London dont voici un extrait :

« Le chien Buck vivait depuis quatre ans dans la famille du juge Miller, au Sud des États-Unis, quand il s’est vu impliqué, malgré lui, dans l’aventure de la ruée vers l’or du Nord : vendu à un marchand de chiens, frappé et, après avoir voyagé pendant 48 heures en train, dans une petite cage, sans eau ni nourriture, il finit par arriver à Seattle chez un autre marchand de chiens qui lui apprend sa future place parmi les hommes avec une férocité atroce. Buck comprend alors qu’il ne peut faire face à un homme armé (« il fallait obéir à la loi du plus fort, (…) cette dure nécessité », p. 24). Il garde néanmoins son attitude majestueuse.Perrault, un coursier employé du gouvernement canadien, et son camarade François achètent Buck. En descendant avec eux du bateau, dans le Nord, Buck découvre la neige, qu’il n’a jamais vue auparavant, et ses réactions de surprise font rire les hommes.»

Découvrez la suite en achetant le document.

A propos du livre "L'Appel de la forêt"

L’Appel de la forêt (The Call of the Wild, 1903) a constitué la consécration littéraire de Jack London. Il a  été traduit dans de nombreuses langues et continue aujourd’hui à avoir le même succès qu’au moment de sa parution. Ce livre, à travers une écriture à la fois poétique et très simple, célèbre la loyauté, la grandeur et l’imprévisibilité des chiens et la beauté des endroits sauvages du Nord. Mais il parle aussi, métaphoriquement, d’une aventure humaine impressionnante.

Certains critiques littéraires ont également vu dans ce texte un portrait de l’artiste en chien et des allusions au darwinisme sous la forme d’actions violentes pour la suprématie et pour la survie.

Jack London

Figure d’aventurier et d’homme engagé, Jack London est né à San Francisco en 1876. Dès 1890, son goût pour le large l’emmène vers des destinations lointaines (Japon, Angleterre, le Grand Nord américain, sur les traces des chercheurs d’or, Cuba) dont s’inspire la plupart de ses romans. Sa carrière littéraire s’envole réellement en 1903 avec L’Appel de la forêt qui connait un succès fulgurant. Parallèlement à son activité littéraire, Jack London s’investit en politique en s’inscrivant au parti socialiste. Il est ensuite correspondant de guerre en 1904 sur le front russo-japonais. Miné par ses incessants problèmes financiers et sa consommation excessive d’alcool, Jack London s’éteint en 1916 à seulement 40 ans. Il est aujourd’hui considéré comme un des plus grands auteurs américains.

Informations techniques

ISBN numérique : 9782806220776-RES

Ces analyses du livre "L'Appel de la forêt" pourraient également vous intéresser
Ceux qui ont acheté ce résumé du livre "L'Appel de la forêt" ont également acheté