Ferragus : Résumé du livre

5

7 avis

Honoré de Balzac Ferragus Résumé
Validé par notre comité éditorial Rédigé par Hadrien Seret (rédacteur).

Description du résumé sur Ferragus

Ce document propose un résumé clair et détaillé du livre Ferragus écrit par Honoré de Balzac. A télécharger rapidement !

Ferragus est un roman de Balzac publié  pour la première fois en 1833 dans La Revue de Paris. Classé dans la section des Scènes de la vie parisienne de la Comédie Humaine, l’ouvrage narre comment un soupçon d’infidélité imaginé par un jeune officier de cavalerie (Auguste de Maulincour) parvient à détruire le couple de M. et Mme Jules et à mettre à nu le secret de cette dernière : ses visites à un ancien forçat que l’on croit mort, Gratien Bourignard dit Ferragus XXIII, chef de l’Ordre des Dévorants.

Ferragus, avec La Duchesse de Langeais (1834)  et La Fille aux Yeux d’Or (1835), constitue L’Histoire des Treize, récit des actions d’une société secrète que Balzac ne terminera jamais et qui restera arrêtée sous la forme de cette trilogie.

Pour en savoir plus sur le livre Ferragus, n'hésitez pas à également consulter :

Extrait du résumé du livre "Ferragus"

Ce document propose un résumé clair et détaillé de Ferragus de Balzac dont voici un extrait :

« Paris. Alors qu’il se promène dans les rues de la capitale, Auguste de Maulincour – baron et jeune  officier de cavalerie – aperçoit au loin Mme Jules , une jeune fille délicate et belle dont il est secrètement amoureux malgré qu’elle soit déjà mariée. Son attirance pour elle le pousse à la suivre discrètement. Cette filature à travers les avenues de Paris lui apprend que sa bien-aimée se rend rue Soly, une ruelle mal famée et délabrée qui cadre mal avec la respectabilité de la jeune femme. Intrigué par ce contraste, Auguste décide de percer le mystère.Le soir de cette découverte, le jeune officier de cavalerie est invité au bal donné par Monsieur de Nucingen, un riche banquier pour qui travaille le mari de Mme Jules, lui-même richissime agent de change. Il y rencontre et aborde l’épouse de ce dernier afin de lui demander ce qu’elle faisait rue Soly quelques heures auparavant. Mme Jules feint de ne pas comprendre de quoi il parle et assure qu’elle n’a pas quitté son domicile. Elle s’éclipse ensuite, laissant le baron songeur devant cette réponse, mais renforçant sa volonté d’en savoir davantage.»

Découvrez la suite en achetant le document.