La Part de l'autre : Résumé du livre

4.5

2 avis

Eric-Emmanuel Schmitt La Part de l'autre Résumé
Validé par notre comité éditorial Rédigé par Laure De Caevel (rédacteur).

Description du résumé sur La Part de l'autre

Ce document propose un résumé clair et détaillé du livre La Part de l'autre écrit par Eric-Emmanuel Schmitt. A télécharger rapidement !

Si Adolf Hitler n'avait pas été recalé lors de son examen d'entrée à l'Académie des Beaux-arts de Vienne et s'il avait pu s'épanouir comme peintre, que se serait-il passé ? Aurions-nous subi cette guerre atroce ? Le peuple juif aurait-il tant souffert ? Aurions-nous évité ces milliers de morts ? Qui aurait alors été celui qui reste dans les mémoires comme un dictateur sanguinaire ?

Voilà le thème qu'explore Éric-Emmanuel Schmitt dans son roman La Part de l'autre, paru en 2001. En enlaçant une biographie d'Adolf Hitler et une histoire fictive, il tente de montrer quelles conséquences peut avoir le célèbre « effet papillon » et l'importance des choix, ainsi que de  l’interprétation des faits et des circonstances sur notre avenir.

Pour en savoir plus sur le livre La Part de l'autre, n'hésitez pas à également consulter :

Extrait du résumé du livre "La Part de l'autre"

Ce document propose un résumé clair et détaillé de La Part de l'autre de É.-E. Schmitt, dont voici un extrait :« rêvasser au tableau qu’il réalisera un jour. Il loge dans la pension d’une femme, Wetti, à qui il ment en disant qu’il est étudiant à l’Académie.Il rencontre Fritz Walter, marchand d’art désirant exposer ses toiles. Celui-ci prend ses tableaux chaque semaine à condition qu’il n’aille pas dans la galerie. Cependant, un mercredi, Fritz n’arrive pas. Hitler se rend alors à la galerie. Là, il ne trouve pas ses toiles et comprend la supercherie : c’est Gerhard Walter qui dirige cette galerie et non Fritz. Ses illusions s’envolent. Peu après, Wetti découvre son mensonge et le met dehors.Un jour, il va voir un opéra de Wagner, Rienzi, qui lui inspire l’unification du peuple autour d’un leader charismatique. Il s’approprie les idées vantant la supériorité de l’Allemagne et la chasteté. Toutefois, il ne s’investit pas politiquement car il ne comprend pas l’antisémitisme. De plus, il n’a aucune éloquence. »Découvrez la suite dans le document.