Irène Némirovsky

Biographie de Irène Némirovsky

Irène Némirovsky, née à Kiev en 1903, est la fille d'un riche banquier juif. Elle commence à écrire très tôt en français et rédige de nombreux romans et  nouvelles (Le Malentendu, L'enfant génial) à dominante souvent autobiographique.

Contrainte à l'exil par la Révolution Russe, elle s'installe à Paris avec sa famille en 1919. Elle connait la célébrité à partir de 1929 avec son deuxième roman, David Golder, et devient l'égérie du milieu littéraire parisien. Mais ses origines juives l'empêchent bientôt de publier sous son nom. Elle est déportée et meurt en 1942 au camp de concentration d'Auschwitz.

De nombreuses œuvres paraissent après sa mort et   le prix Renaudot lui est attribué en 2004, à titre posthume, pour son roman inachevé, Suite française, qui décrit l'exode d'une partie de la population française, fuyant devant l'armée allemande en 1940.

Voir une image de l'auteur