Le Joueur d'échecs

Le Joueur d'échecs : Résumé du livre

4.5/5 (4 avis)
Description du résumé sur Le Joueur d'échecs (Stefan Zweig)

Ce document propose un résumé clair et détaillé du Joueur d’échecs de Sweig dont voici un extrait :

« L'histoire débute sur un paquebot quand le narrateur, dont on ignore le prénom, pose son regard sur un groupe de journalistes qui semblent interviewer un jeune homme. Il s'agit du célèbre champion du monde d'échecs, Mirko Czentovic.

Celui-ci est longuement décrit comme un homme profondément bête, quoique doué d’une grande capacité de concentration et d’observation lorsqu’il pratique son « art ». Orphelin, il fut recueilli tout jeune par le charitable curé du village qui tenta, en vain, de lui offrir une formation intellectuelle. Mirko échouait partout, mais sortait néanmoins de sa torpeur à la vue d’un échiquier. Présenté à divers joueurs plus expérimentés, il gagna tous ses duels et gravit les échelons jusqu’à obtenir le respect des compétiteurs les plus réputés et à conquérir le titre de champion du monde. »

Découvrez la suite dans le document.

Voir plus
Que puis-je trouver dans ce résumé sur "Le Joueur d'échecs"

Ce document propose un résumé clair et détaillé du Joueur d’échecs de Sweig dont voici un extrait :

« L'histoire débute sur un paquebot quand le narrateur, dont on ignore le prénom, pose son regard sur un groupe de journalistes qui semblent interviewer un jeune homme. Il s'agit du célèbre champion du monde d'échecs, Mirko Czentovic.

Celui-ci est longuement décrit comme un homme profondément bête, quoique doué d’une grande capacité de concentration et d’observation lorsqu’il pratique son « art ». Orphelin, il fut recueilli tout jeune par le charitable curé du village qui tenta, en vain, de lui offrir une formation intellectuelle. Mirko échouait partout, mais sortait néanmoins de sa torpeur à la vue d’un échiquier. Présenté à divers joueurs plus expérimentés, il gagna tous ses duels et gravit les échelons jusqu’à obtenir le respect des compétiteurs les plus réputés et à conquérir le titre de champion du monde. »

Découvrez la suite dans le document.

A propos du livre "Le Joueur d'échecs"

La nouvelle Le Joueur d'échecs, datée de 1941 (et publiée à titre posthume en 1943), fut la dernière que rédigea Stefan Zweig. Elle traite de plusieurs grands thèmes tels que la folie, la passion violente, la solitude et l'opposition face aux forces ennemies (ce qui n'est pas sans évoquer la montée des totalitarismes qui sévirent en Europe dès la fin des années 1930). L'écriture de Stefan Zweig s'attache principalement à décortiquer la nature et la psychologie humaine. Zweig avouera par la suite à sa première épouse Frédérique qu'il s'était inspiré de sa propre passion des échecs pour composer cette nouvelle.

Stefan Zweig

Stefan Zweig est un auteur autrichien du XXe siècle. Né en 1881 dans une famille juive aisée, il reçoit une éducation plus laïque que le voudrait sa religion juive. Il publie ses premiers poèmes à 17 ans dans le recueil Les Cordes d'argent (1901) et son premier récit Dans la neige dans le journal Die Welt la même année.

Il étudie ensuite l’histoire de la littérature et la philosophie à l’université et se passionne pour les voyages. Il visite, entre autres, Porto-Rico, l’Autriche, le Canada, Cuba, l’Inde et les USA. En Suisse, il se lie très vite d’amitié avec Romain Rolland, un écrivain humaniste français avec lequel il entame une belle collaboration et une riche correspondance. Souvent entouré de grands artistes, il a également fréquenté Richard Strauss, Emile Verhaeren et Sigmund Freud.

Hommes de lettres à l'oeuvre variée, Stefan Zweig écrit aussi bien des poèmes que des nouvelles ou des pièces de théâtre. Il a aussi écrit deux romans qui resteront inachevés ainsi que plusieurs biographies (Marie-Antoinette par exemple qui rencontre un véritable succès) et traductions (Baudelaire, Verlaine, Rimbaud, Keats). Plusieurs de ses oeuvres seront publiées à titre posthume, comme Le Joueur d'échecs, publié en 1943.

En 1941, effrayé et menacé par la violence des mouvements fascistes, il se réfugie au Brésil avec sa seconde femme et s’y suicide en 1942, anéanti par les atrocités de la guerre. Stefan Zweig était un écrivain pacifiste qui prônait la fraternité et la paix.

Informations techniques

ISBN papier : 9782806212566-RES

ISBN numérique : 9782806218193-RES

Ces analyses du livre "Le Joueur d'échecs" pourraient également vous intéresser
Ceux qui ont acheté ce résumé du livre "Le Joueur d'échecs" ont également acheté