La Terre : Analyse du livre

5 avis
Description de l'analyse (fiche de lecture) sur La Terre (Émile Zola)

Idéale pour les élèves préparant leur bac de français et pour les passionnés du courant naturaliste, la fiche de cours consacrée à La Terre d’Émile Zola fournit tous les outils nécessaires pour comprendre rapidement l’œuvre : un résumé complet, une étude fine des personnages principaux, des clés de lectures éclairantes et des pistes de réflexion sérieuses. Un document didactique au format PDF incontournable pour bien préparer vos cours ou tout simplement pour le plaisir de découvrir le roman sous un autre jour.

Voir plus
Structure de cette analyse du livre
  • Introduction de l’analyse (1 pages)

    Émile Zola, Écrivain et journaliste français
    La Terre, Un amour inconditionnel pour la terre

  • Résumé intégral de La Terre (3 pages)

    L’histoire de La Terre résumée en plusieurs parties

  • Description des personnages (2 pages)

    Une analyse de Jean Macquart, de Françoise, des Buteau et de la famille Fouan

  • Axes et clés d'analyse (4 pages)

    Le naturalisme ; Le mythe de la terre ; Une évocation du monde paysan

  • Poursuivre sa réflexion (1 pages)

    Des pistes pour compléter votre étude de La Terre

Que puis-je trouver dans cette analyse sur "La Terre"

La Terre, quinzième tome du cycle des Rougon-Macquart écrit par Émile Zola, est dans cette fiche synthétique soigneusement analysé par Cécile Perrel, spécialiste en littératures et langues européennes.

Elle invite toute d’abord le lecteur à s’intéresser à l’écrivain français et à son roman dans une brève introduction qui retrace son parcours. Ensuite, elle choisit d’opter pour une approche didactique en proposant un compte-rendu complet du livre qui a choqué l’opinion publique lors de sa parution en raison de la violence extrême qui y est mise en scène. Elle brosse ensuite le portrait des protagonistes majeurs et s’intéresse à leurs habitudes parfois bestiales : Jean Macquart, un jeune ouvrier agricole toujours prêt à rendre service ; Françoise, une solide travailleuse droite et honnête ou encore Buteau, un homme violent et prêt à tout pour posséder la terre. Le mouvement naturaliste dans lequel s’inscrit l’œuvre est ensuite analysé et le mythe de la terre commenté. Le monde paysan et la peinture qui en est faite dans le roman sont également étudiés par notre experte.

Enfin, prolongez votre découverte de La Terre en vous référant à la liste de questions ouvertes présentées en fin de livret.

A propos du livre "La Terre"

La Terre est un roman écrit par Emile Zola et publié en 1887. Il s’agit du quinzième tome de la série des Rougon-Macquart. La Terre est sans doute l’une des oeuvres les plus violentes d’Emile Zola qui y dresse un portrait particulièrement féroce du monde paysan de la fin du XIXe siècle.

Dans La Terre, dont l’action se situe à Rognes, un village de la Beauce, Emile Zola raconte à quel point les Fouan, qui forment une famille paysanne, sont attachés à leur coin de sol, puisqu’ils vont jusqu’à commettre des crimes atroces afin de pouvoir le conserver dans son intégralité : pour éviter de voir une partie de l’héritage familial passer dans d’autres mains, Buteau, fils du vieux Louis Fouan, élimine en effet sa cousine Françoise avec l’aide de sa femme, Lise (qui est aussi l’une de ses cousines, et la soeur de Françoise), car celle-ci est enceinte et mariée à Jean Macquart. Il brule ensuite son père, qui a assisté à la scène.

Né en 1840 et mort en 1902, Emile Zola est le chef de file du naturalisme et compte parmi les écrivains les plus illustres du XIXe siècle. Il s’efforce d’écrire des romans avec la rigueur du scientifique : le cycle romanesque des Rougon-Macquart, qui comporte une vingtaine de romans, et dont fait partie La Terre, se présente donc comme une véritable Histoire naturelle et sociale d'une famille sous le Second Empire, étudiant les tares héréditaires de cette famille ainsi que l’influence qu’exerce sur l’homme le milieu dans lequel il vit.

Émile Zola

Né en 1840 et décédé en 1902, Émile Zola est considéré comme l’un des romanciers majeurs du XIXe siècle en littérature française. Il est principalement reconnu en tant que chef de file du mouvement naturaliste.

Ce dernier cherche à reproduire la réalité à l’aide de méthodes scientifiques et d’une documentation minutieusement collectée. Le cycle des Rougon-Macquart, principale œuvre de l’auteur (dès 1871), se pose comme l’illustration de cette esthétique. Malgré de nombreuses critiques, cette fresque de vingt livres connaitra le succès dès la parution du septième volet (L’Assommoir), grâce à un scandale qui lui est lié. La doctrine naturaliste dont Zola esquisse les contours, notamment dans Le Roman expérimental (1881), rassemble des écrivains conquis. Tout comme d’autres avant lui – Flaubert par exemple –, il veille à mener une véritable enquête sociologique avant de publier un nouveau roman. Chacun d’entre eux est prétexte pour magnifier le naturalisme, en présentant des personnages humains dotés de psychologie déterminée par leur physiologie ainsi que par les milieux dans lesquels ils évoluent respectivement.

Zola est également célèbre pour ses prises de position, souvent sources de condamnations. La plus notoire concerne l’affaire Dreyfus où son pamphlet « J’accuse ! » (1898) contribua grandement à l’issue heureuse du procès.

Informations techniques

ISBN papier : 978-2-8062-4120-7

ISBN papier : 978-2-8062-4144-3

ISBN papier : 978-2-8062-4168-9

ISBN papier : 9782806240750

ISBN numérique : 9782806241443

Ces analyses du livre "La Terre" pourraient également vous intéresser
Ceux qui ont acheté cette analyse du livre "La Terre" ont également acheté