Analyse du livre :  La Dispute

Analyse du livre

La Dispute

Auteur : Pierre de Marivaux

Analyse de : Marie-Hélène Maudoux

5/5 (1 avis)

Détails de l'abonnement

  • 9,99€ /mois
  • 10 téléchargements par mois
  • + de 1500 analyses
  • Résiliable à tout moment
Voir plus
Extrait de l'analyse du livre La Dispute
Structure de cette analyse du livre
  • Introduction à l’auteur et à sa pièce (1 pages)

    Marivaux, Dramaturge et romancier français
    La Dispute, L’inconsistance en amour vient-elle de l’homme ou de la femme ?

  • Résumé de la tragicomédie (3 pages)

    L'histoire de la pièce de théâtre La Dispute synthétisée scène par scène

  • Portraits des personnages principaux (2 pages)

    Une analyse du Prince, d’Hermianne, de Carise, d’Églé et des autres personnages-clés de l’intrigue

  • Clés de lecture pour décrypter l’œuvre (4 pages)

    Une nouvelle façon de considérer l’individu ; Vers la tragicomédie ; Analyse du langage ; Une variation de mythes

  • Réflexion complémentaire (1 pages)

    Plusieurs questions pour vous aider dans votre analyse de La Dispute de Marivaux

Que puis-je trouver dans cette analyse sur "La Dispute"

L’œuvre « d’expérimentation » signée Marivaux fait dans cette synthèse de cours l’objet d’une analyse poussée et approfondie. Maitre en langues et littératures françaises et romanes, Marie-Hélène Maudoux propose une étude scrupuleuse de La Dispute, qui reçut un accueil glacial de la part du grand public.

La pièce, composée d’un seul acte découpé en 20 scènes, est dans un premier temps résumée intégralement. Les personnages majeurs de la comédie sont ensuite analysés avec soin par notre spécialiste : le prince et Hermianne, bien entendu, qui deviennent à leur tour les spectateurs d’une autre « comédie », dans laquelle évoluent Carise, Eglé, Mesrin, Adine et Azor. Puis, l’auteure de l’analyse s’applique à expliquer l’œuvre au travers de quatre clés de lecture qui abordent notamment le genre de la tragicomédie et le langage, qui fait l’objet d’un traitement original. La manière dont l’auteur considère l’individu, en adéquation avec les idéaux des Lumières, ainsi que les mythes présents dans l’œuvre sont également soumis à une étude rigoureuse. Plusieurs questions ouvertes orienteront enfin le lecteur qui souhaiterait prolonger sa découverte de la pièce.

A propos du livre "La Dispute"

La Dispute est une pièce de théâtre écrite par Pierre de Marivaux en 1744. Joué pour la première fois par les comédiens de la Comédie-Française, La Dispute est une comédie composée d’un seul et unique acte, dont le succès est attesté par de nombreuses mises en scène au fil des siècles. On retiendra, entre autres, celle de Patrice Chéreau en 1973, présentée au théâtre national populaire de Villeurbanne puis au théâtre de la Gaieté lyrique à Paris

Né en 1688 à Paris, Pierre de Marivaux signe avec La Dispute l’une de ses dernières pièces de théâtre. Le rideau se lève sur quatre jeunes personnes, deux hommes et deux femmes découvrant le monde après avoir été isolés pendant de nombreuses années. Ceux-ci ont participé à une expérience pour savoir qui, de l’homme ou la femme, avait témoigné en premier lieu de l’inconstance dans les rapports amoureux. Mis à l’écart dans une forêt pendant toute leur enfance et leur adolescence, les protagonistes se découvrent pour la première fois au début de la pièce. Eglé, jeune fille narcissique, fait, la première, son entrée en scène. Elle rencontre alors Azor, le séducteur, qui s’éprend rapidement d’elle. Deux autres personnages arrivent à leur tour, troublant alors l’équilibre qui s’était installé entre Eglé et Azor…

Considérée comme un classique du théâtre, La Dispute propose une réelle étude psychologique des rapports amoureux. Pierre de Marivaux avait déjà exploité ce thème dans sa pièce La Double inconstance.

Pierre de Marivaux

Pierre Carlet de Chamblain de Marivaux, né en 1688 et mort en 1763, est un écrivain français issu de la petite noblesse. Élevé en province, il étudie le droit à Paris et délaisse ses études quelque temps pour se consacrer à la littérature. Il terminera ses études des années plus tard mais ne pratiquera jamais le métier d’avocat auquel il était destiné. Si son œuvre littéraire est très variée, c’est pourtant le théâtre qui le passionne le plus et auquel il consacrera sa vie.

Sa première œuvre s’intitule Le Père prudent et équitable, ou Crispin l’heureux fourbe et est représentée pour la première fois en 1706. Mais c’est avec des comédies telles qu’Arlequin poli par l’amour (1720), Le Jeu de l’amour et du hasard (1730) ou Les Fausses confidences (1737) qu’il connait le succès. Moraliste, son œuvre se veut une recherche d’un monde vrai, sans faux-semblants, et une étude du sentiment amoureux.

Pour qualifier la subtilité du langage galant de ses personnages séducteurs, on parle de « marivaudage ». Il est aussi l’auteur de deux romans, La Vie de Marianne (1726-1741) et Le Paysan parvenu (1735). Élu à l’Académie française en 1742, Marivaux est un homme d’esprit qui fréquente les salons littéraires.

Il est – avec Molière, Corneille, Musset et Racine – un des auteurs les plus joués à la Comédie-Française.

Informations techniques

ISBN papier : 9782806211040

ISBN numérique : 9782806219596

Ces analyses du livre "La Dispute" pourraient également vous intéresser
Ceux qui ont acheté cette analyse du livre "La Dispute" ont également acheté