Pelléas et Mélisande : Analyse du livre

4/5 (8 avis)
Description de l'analyse (fiche de lecture) sur Pelléas et Mélisande (Maurice Maeterlinck)

Cette fiche de lecture « lycée » propose une analyse détaillée de Pelléas et Mélisande de Maurice Maeterlinck, avec un résumé, une étude des personnages, des clés de lecture et quelques pistes de réflexion sous forme de questions ouvertes. Une dizaine de pages pour mieux lire et comprendre cette pièce de théâtre pleine de poésie.

La fiche de lecture propose d’abord, dans une langue claire et accessible, un résumé complet de l’œuvre, scène par scène, puis aborde les différents personnages : la fragile Mélisande, une figure évanescente, presque fantomatique ; le jeune et fougueux Pelléas ; Golaud, l’archétype du mari trompé et jaloux ; le petit Yniold, discret et affectueux ; Arkël, le roi bienveillant et serein. Ensuite, on étudie, dans les clés de lecture, l’esthétique symboliste de la pièce et les thèmes typiquement maeterlinckiens – la passion, la fatalité, la mort et le rapport problématique au monde et au langage. Les nombreux contrastes qui ponctuent l’œuvre – obscurité/lumière, haut/bas et bruit/silence – sont également commentés.  Les pistes de réflexion vous permettront enfin d’approfondir votre étude de l’œuvre.

Voir plus
Structure de cette analyse du livre
  • Introduction (1 pages)

    Tout savoir sur l’auteur de Pelléas et Mélisande et son œuvre

  • Résumé (2 pages)

    L'histoire de Pelléas et Mélisandre synthétisée par scènes

  • Personnages principaux (2 pages)

    Une analyse de Mélisande, de Pelléas, de Golaud, d’Yniold et d’Arkël

  • 3 clés de lecture (3 pages)

    Le contexte : la quête symboliste, Les thèmes de la passion amoureuse, de la fatalité, de la mort et du rapport problématique au monde et au langage, Un théâtre de contrastes

  • Plusieurs pistes de réflexion (1 pages)

    Pour mieux approfondir votre étude de l’œuvre

Que puis-je trouver dans cette analyse sur "Pelléas et Mélisande"

Cette fiche de lecture « lycée » propose une analyse détaillée de Pelléas et Mélisande de Maurice Maeterlinck, avec un résumé, une étude des personnages, des clés de lecture et quelques pistes de réflexion sous forme de questions ouvertes. Une dizaine de pages pour mieux lire et comprendre cette pièce de théâtre pleine de poésie.

La fiche de lecture propose d’abord, dans une langue claire et accessible, un résumé complet de l’œuvre, scène par scène, puis aborde les différents personnages : la fragile Mélisande, une figure évanescente, presque fantomatique ; le jeune et fougueux Pelléas ; Golaud, l’archétype du mari trompé et jaloux ; le petit Yniold, discret et affectueux ; Arkël, le roi bienveillant et serein. Ensuite, on étudie, dans les clés de lecture, l’esthétique symboliste de la pièce et les thèmes typiquement maeterlinckiens – la passion, la fatalité, la mort et le rapport problématique au monde et au langage. Les nombreux contrastes qui ponctuent l’œuvre – obscurité/lumière, haut/bas et bruit/silence – sont également commentés.  Les pistes de réflexion vous permettront enfin d’approfondir votre étude de l’œuvre.

A propos du livre "Pelléas et Mélisande"

Pelléas et Mélisande est une pièce de théâtre symboliste en cinq actes écrite par Maurice Maeterlinck. Elle est jouée pour la première fois le 17 mai 1893 au Théâtre des Bouffes-Parisiens. Pelléas et Mélisande de Maurice Maeterlinck consiste en un drame intemporel, qui plonge le lecteur et/ou le spectateur dans une atmosphère de légende : on ne connait pas le passé des personnages qui semblent sortir de nulle part, sans porter d’histoire derrière eux.

Dans Pelléas et Mélisande, Maurice Maeterlinck raconte une histoire d'amour et de jalousie entre trois personnes : Mélisande, Golaud et Pelléas. Cette pièce, qui est représentée dans la pénombre afin que le péché des amants ne soit pas vu, permet de s'élever à un niveau supérieur de perception : elle montre ainsi qu’il existe un degré symboliste de la vision, qu’il est possible de voir à travers et au-delà des phénomènes. Né à Gand en 1862 et mort à Nice en 1949, Maurice Maeterlinck, qui est un écrivain francophone belge, est en effet une figure majeure du symbolisme. Il reçoit, en 1911, le prix Nobel de littérature.

Pelléas et Mélisande de Maurice Maeterlinck a inspiré de nombreux compositeurs qui en ont fait diverses adaptations musicales. Debussy, par exemple, est parti de cette pièce pour réaliser, en 1902, un opéra en cinq actes, également appelé Pelléas et Mélisande.

Maurice Maeterlinck

Maurice Maeterlinck (1862-1949) est né à Gand. Après des études de droit, il rencontre à Paris Stéphane Mallarmé et Villiers de l'Isle-Adam qui auront sur lui une influence capitale, de même que certains poètes et philosophes idéalistes allemands ou encore les mystiques flamands.

S’adonnant à la poésie et au théâtre, il se fait très vite remarquer dans les milieux symbolistes, dont il devient l'un des chantres. Parmi ses œuvres majeures, figurent le recueil de poésie Les Serres chaudes (1889), et les pièces La Princesse Maleine, L'Intruse (1890) et L'Oiseau bleu (1910). Mais c'est véritablement Pelléas et Mélisande (1892) qui assoit sa notoriété et lui apporte une reconnaissance mondiale.

 Ses réflexions et ses innovations formelles lui vaudront le Prix Nobel de Littérature en 1911.

Informations techniques

ISBN numérique : 9782806220561

ISBN papier : 9782806212252

ISBN papier : 978-2-8062-1721-9

ISBN papier : 978-2-8062-1225-2

ISBN papier : 978-2-8062-2056-1

ISBN papier : 978-2-8062-1552-9

Ces analyses du livre "Pelléas et Mélisande" pourraient également vous intéresser
Ceux qui ont acheté cette analyse du livre "Pelléas et Mélisande" ont également acheté