La Controverse de Valladolid

La Controverse de Valladolid : Résumé du livre

6 avis
Description du résumé sur La Controverse de Valladolid (Jean-Claude Carrière)

Ce document propose un résumé clair et détaillé de La controverse de Valladolid de Jean-Claude Carrière dont voici un extrait :

« En 1492, les Espagnols découvrent les Indes et ses habitants, ce qui ébranle l’Europe entière. Qui sont ces individus ? Rapidement, une réponse s’impose : ils « ont pour vocation l’obéissance ». Dès lors, la colonisation, ainsi que le massacre et l’asservissement du peuple indien sont en marche. Toutefois, vers 1550, un problème surgit : la population indigène, donc la main-d’œuvre, diminue. Aussi l’empereur Charles Quint commence-t-il à douter du traitement réservé aux Indiens. Il demande alors qu’on détermine définitivement leur identité afin de juger du bien-fondé de leur esclavage.

La même année, le philosophe Ginès de Sépulvéda publie à Rome un ouvrage intitulé Des justes causes de la guerre, dans lequel il approuve les combats menés aux Indes. Il souhaite diffuser son livre en Espagne, mais le clergé s’y oppose. L’empereur use alors de ce prétexte pour organiser, dans un couvent à Valladolid, une controverse où Sépulvéda confrontera ses arguments à ceux du dominicain Bartolomé de Las Casas. Ce dernier a passé la majorité de sa vie à lutter contre la tyrannie et l’injustice envers les indigènes. Les deux hommes savent que la dispute qui va se jouer dépasse la question de la publication du livre et qu’elle sera capitale pour l’avenir du peuple indien.»

Découvrez la suite en achetant le document.

Voir plus
Que puis-je trouver dans ce résumé sur "La Controverse de Valladolid"

Ce document propose un résumé clair et détaillé de La controverse de Valladolid de Jean-Claude Carrière dont voici un extrait :

« En 1492, les Espagnols découvrent les Indes et ses habitants, ce qui ébranle l’Europe entière. Qui sont ces individus ? Rapidement, une réponse s’impose : ils « ont pour vocation l’obéissance ». Dès lors, la colonisation, ainsi que le massacre et l’asservissement du peuple indien sont en marche. Toutefois, vers 1550, un problème surgit : la population indigène, donc la main-d’œuvre, diminue. Aussi l’empereur Charles Quint commence-t-il à douter du traitement réservé aux Indiens. Il demande alors qu’on détermine définitivement leur identité afin de juger du bien-fondé de leur esclavage.

La même année, le philosophe Ginès de Sépulvéda publie à Rome un ouvrage intitulé Des justes causes de la guerre, dans lequel il approuve les combats menés aux Indes. Il souhaite diffuser son livre en Espagne, mais le clergé s’y oppose. L’empereur use alors de ce prétexte pour organiser, dans un couvent à Valladolid, une controverse où Sépulvéda confrontera ses arguments à ceux du dominicain Bartolomé de Las Casas. Ce dernier a passé la majorité de sa vie à lutter contre la tyrannie et l’injustice envers les indigènes. Les deux hommes savent que la dispute qui va se jouer dépasse la question de la publication du livre et qu’elle sera capitale pour l’avenir du peuple indien.»

Découvrez la suite en achetant le document.

A propos du livre "La Controverse de Valladolid"

La Controverse de Valladolid constitue un bel exemple de la polyvalence de Carrière puisque cette œuvre voit le jour sous forme de récit en 1992, année où elle est aussi adaptée pour la télévision, puis est transformée en pièce de théâtre en 1999.

L’auteur y retrace, sur base de faits historiques réels, une « controverse », sorte de discussion argumentée, qui a lieu dans un couvent espagnol en 1550 et qui a pour objectif de déterminer si les indigènes rencontrés aux Indes (l’actuelle Amérique) ont une âme humaine et si l’esclavage auquel on les réduit est légitime. Toutefois, loin de se cantonner à un fait historique, ce livre évoque des questions actuelles, touchant notamment à la problématique de l’ « Autre ».

Jean-Claude Carrière

Né en 1931 en France dans une famille de viticulteurs, Jean-Claude Carrière a d’abord suivi des études de lettres et d’histoire avant de se tourner vers le dessin et l’écriture, ses passions. S’il publie des récits ou des romans dès 1957 (Le Lézard), il pratique également avec succès d’autres formes d’écriture : essais, entretiens philosophiques, pièces de théâtre, scénarios de films et adaptations théâtrales, cinématographiques et télévisées. Il collabore avec les plus grands cinéastes de son époque, notamment Luis Buñuel.

Informations techniques

ISBN numérique : 9782806217844-RES

Ces analyses du livre "La Controverse de Valladolid" pourraient également vous intéresser
Ceux qui ont acheté ce résumé du livre "La Controverse de Valladolid" ont également acheté