Jean-Michel Guenassia

Biographie de Jean-Michel Guenassia

Jean-Michel Guenassia est né à Alger en 1950. Avant de se lancer dans l’écriture, il discourt en tant qu’avocat pendant six ans. Ce n’est pas par la littérature qu’il entre dans le milieu, mais par la rédaction de scénarios pour la télévision et d’une pièce de théâtre, La Rebelle (1988). Son premier roman, Pour cent millions (réédité sous le titre Dernière donne en 2014), passe inaperçu lors de sa sortie en 1986. C’est en 2009 que sa deuxième œuvre, Le Club des incorrigibles optimistes, que l’auteur est placé sur le devant de la scène. En effet, il remporte le célèbre prix Goncourt des lycéens cette même année. Depuis, il a publié un autre bestseller, intitulé La Vie rêvée d’Ernesto G. (2012), et Trompe-la-mort (2015).

Citations de Jean-Michel Guenassia

« Ce sont toujours les pacifistes les plus courageux, c'est si facile de faire la guerre, de tuer son voisin, d'étriper des enfants, d'être le dernier à survivre quand il aurait fallu vouloir que tous vivent. » (La Vie rêvée d’Ernesto G.)

« Tous les hommes sont égaux mais la partie est inégale. » (Pour cent millions)

« Comment lutter contre le feu qui détruit les poèmes? Je n'ai trouvé qu'une solution : les apprendre par cœur. Je les imprimais dans ma tête. Là, on ne pouvait pas les trouver, pas les enlever, pas les effacer. » (Le Club des incorrigibles optimistes)

« L'amitié est inexplicable: on se sent seul et soudain, voilà que quelqu'un vous accompagne, c'étaient des étrangers et cinq minutes plus tard, nous étions indispensables les uns aux autres. » (Trompe-la-mort)

« Quand un homme accomplit son rêve, il n'y a ni raison ni échec ni victoire. Le plus important dans la Terre promise, ce n'est pas la terre, c'est la promesse. » (Le Club des incorrigibles optimistes)