Madame Bovary : Résumé du livre

5

3 avis

Gustave Flaubert Madame Bovary Résumé
Validé par notre comité éditorial Rédigé par Stéphane Carlier (rédacteur).

Description du résumé sur Madame Bovary

Ce document propose un résumé clair et détaillé du livre Madame Bovary écrit par Gustave Flaubert. A télécharger rapidement !

Inspiré d’un fait divers normand, Madame Bovary est d’abord publié sous forme de roman-feuilleton dans la Revue de Paris, avant de paraitre en un volume en 1857. Le roman provoque dès sa publication un scandale : Flaubert est jugé pour atteinte aux bonnes mœurs et à la religion. Il sera acquitté.

Madame Bovary dresse le portrait d’une jeune bourgeoise s’ennuyant dans son mariage et cherchant du réconfort auprès d’amants passagers. Le roman inaugure une véritable révolution dans la prose : la complexité psychologique des personnages, la narration impersonnelle et la multiplication des points de vue forcent le lecteur à fournir sa propre interprétation de l’œuvre. Le roman connait une postérité énorme au cours du XXe siècle, durant lequel il devient un intarissable objet d’étude.

Pour en savoir plus sur le livre Madame Bovary, n'hésitez pas à également consulter :

Extrait du résumé du livre "Madame Bovary"

Ce document propose un résumé clair et détaillé de Madame Bovary de Flaubert dont voici un extrait :

«   Charles Bovary, un « gars de la campagne », entre au Collège de Rouen en classe de cinquième. Élève pauvre et médiocre, il réussit tout de même à se hisser au poste d’officier de santé. Sa mère lui fait épouser une riche veuve qui, bientôt, meurt de désespoir car elle a été ruinée par son notaire.

Une nuit d’hiver, Charles est appelé au chevet du Père Rouault, un paysan aisé qui vient de se casser la jambe. Il rencontre sa fille, Emma. Après la mort de la veuve et s’apercevant des sentiments entre les deux jeunes gens, le père Rouault accorde la main de sa fille à Charles.

Après la noce, le couple part s’installer à Tostes où officie Charles. Bien vite, Emma se rend compte que la réalité ne correspond pas à ce qu’elle avait lu dans ses romans à l’eau de rose. »

Découvrez la suite dans le document.