Analyse du livre :  Nadja

Analyse du livre

Nadja

Auteur : André Breton

Analyse de : Fanny Normand

4.5/5 (6 avis)

Détails de l'abonnement

  • 9,99€ /mois
  • 10 téléchargements par mois
  • + de 1500 analyses
  • Résiliable à tout moment
Voir plus
Extrait de l'analyse du livre Nadja
Structure de cette analyse du livre
  • Introduction à l'ouvrage étudié (1 pages)

    André Breton, Écrivain surréaliste français
    Nadja, Nadja ou l’épopée surréaliste

  • Résumé détaillé de Nadja (3 pages)

    Le récit de Nadja résumé en plusieurs parties

  • Étude des personnages principaux (2 pages)

    Une analyse d’André Breton, Nadja et « Toi »

  • Thèmes et clés de lecture (4 pages)

    Le surréalisme ; La relation amoureuse ; La quête identitaire

  • Diverses pistes de réflexion (1 pages)

    Quelques questions pour approfondir votre découverte de Nadja d’André Breton

Que puis-je trouver dans cette analyse sur "Nadja"

Conçue pour soutenir les étudiants dans leur analyse de cette épopée surréaliste hors du commun, la fiche de lecture consacrée à Nadja d’André Breton présente une approche didactique claire et accessible.

Ainsi, notre experte Fanny Normand, maitre en littératures comparées, rappelle à l’aide d’un résumé complet la trame narrative du chef-d’œuvre français, avant d’enchainer sur une étude des trois protagonistes majeurs mis en scène : André Breton lui-même, Nadja, incarnation même su surréalisme, et « Toi », la mystérieuse jeune femme que l’auteur évoque dans l’épilogue. Développant de sérieuses pistes de réflexion, les clés de lecture abordent le courant littéraire auquel appartient l’œuvre – le surréalisme –, les caractéristiques spécifiques à Nadja ainsi que le thème, central, de la relation amoureuse. Pour finir son analyse, l’auteure de la fiche de cours insiste sur la quête identitaire que réalise Breton dans cet ouvrage ainsi que sur l’importance des coïncidences, et fournit une série de questions ouvertes pour inciter les lecteurs à poursuivre leur réflexion sur cette œuvre incontournable.

A propos du livre "Nadja"

Publié pour la première fois en 1928, Nadja est un roman autobiographique de l'écrivain surréaliste français André Breton (1896-1966). L'oeuvre, modifiée en 1963, présente la particularité d'inclure au récit 48 photographies de Jacques Boiffard.

Nadja est centré principalement sur un épisode bien particulier de la vie d'André Breton : sa rencontre avec Nadja, de son vrai nom Léona Delcourt. En effet, les trois parties qui composent le roman sont toujours en rapport avec cette rencontre. Dans la première, André Breton se lance dans une réflexion théorique sur la littérature et les arts. Il pose ensuite la question « Qui suis-je ? » dans le but de définir sa propre identité. Pour cela, il partage des moments forts de sa vie, parmi lesquels on retrouve bien évidemment sa rencontre avec Nadja. C'est là qu'il annonce son intention d'écrire un projet autobiographique de façon authentique et spontanée, comme les mots lui viennent à l'esprit.

Dans son roman Nadja, André Breton parvient à emporter le lecteur dans sa propre histoire, relatée sans aucun artifice ni procédé romanesque. Il commence le récit de ses aventures après cette première partie faisant office d'introduction. Entre ses rencontres, ses sorties au théâtre, au cinéma, et les promenades avec ses amis, André Breton partage finalement sa fameuse rencontre avec la jeune femme.

Si Nadja est passé inaperçu lors de sa première parution, il a tout de même valu à son auteur quelques critiques qui l'ont reconnu pour son talent d'écrivain surréaliste.

André Breton

André Breton (1896-1966) fut le chef de file du mouvement surréaliste. Après des études médicales, il s’initie à la psychanalyse et à l’écriture automatique. Il soutient d’abord le dadaïsme, puis crée son propre mouvement en rédigeant le Manifeste du Surréalisme (1924). Y sont déjà esquissées les définitions de ce qui représenterait l’essence même du jeune mouvement : l’écriture automatique et le compte-rendu des rêves. Il rejoint le parti communiste, puis se retrouve à nouveau en position de désaccord idéologique et littéraire, et écrit un Second Manifeste du Surréalisme (1930). Les surréalistes, tels que Louis Aragon et Paul Éluard, partagent avec André Breton une certaine volonté d’expérimentation ainsi qu’une idée de révolte, pourtant force est de constater que le groupe se désagrège rapidement tant les visions et les parcours empruntés divergent.

Il se marie à Simone Kahn, puis rencontre Nadja, héroïne de l’œuvre éponyme, en 1926. La seconde femme de Breton, avec laquelle il a une fille, Jacqueline Lamba, est au centre de L’Amour Fou (1937). Pendant la Seconde Guerre mondiale, il s’exile à New York où il rencontre Élisa, qui lui inspire la méditation d’Arcane 17 (1945).

Informations techniques

ISBN papier : 9782806212207

ISBN numérique : 9782806220509

Ces analyses du livre "Nadja" pourraient également vous intéresser
Ceux qui ont acheté cette analyse du livre "Nadja" ont également acheté