Votre panier est vide

Eugénie Grandet : Résumé

Rédigé par : Emmanuelle Laurent

Aucun avis

Validé par des experts
Visualiser un extrait Honoré de Balzac Eugénie Grandet Résumé

Ce document propose un résumé clair et détaillé du livre Eugénie Grandet écrit par Honoré de Balzac. A télécharger rapidement !

En octobre 1833, Balzac signe un contrat pour la publication des Études de mœurs au XIXe siècle. La collection comprendra des Scènes de la vie privée, des Scènes de la vie parisienne et des Scènes de la vie de province, selon une classification qui annonce l'ensemble organique que sera La Comédie humaine.

Publié à la fin de 1833, Eugénie Grandet est la première des scènes de la vie de province où Balzac tente de rendre l'atmosphère provinciale et ses « drames dans le silence ». Art du détail et de la demi-teinte qui fait de ce tableau, écrit-il, « une humble miniature ».

Pour en savoir plus sur le livre Eugénie Grandet, n'hésitez pas à également consulter :

» Plus d'informations sur cette analyse

Ce document propose un résumé clair et détaillé d'Eugènie Grandet de Balzac, dont voici un extrait :« L’exposition. Le roman s’ouvre par la description de la Grand-rue de Saumur, où se situe « la maison à monsieur Grandet » (p. 241), maitre-tonnelier enrichi, ancien maire de Saumur, qui vit avec sa femme, sa fille Eugénie et leur servante Nanon. L’ histoire débute au milieu du mois de novembre 1819, le jour de l’anniversaire d’Eugénie, par un diner où sont présentes les deux familles qui convoitent l’héritière. D’un côté, les Cruchot, le jeune président du tribunal de Première Instance de Saumur et ses oncles, le notaire et l’abbé ; de l’autre, les des Grassins, le père banquier, la mère et leur fils.Le coup de théâtre. Le soir-même arrive de Paris Charles Grandet, « beau jeune homme de vingt-deux ans », fils unique du frère de Grandet. Il apparait comme une menace pour les deux camps, car il peut être un prétendant pour Eugénie. Charles remet à son oncle une lettre de son père dont il ignore le contenu : son père qui a fait faillite vient de se suicider. Il devait près de quatre millions. Il confie son fils à son frère, indifférent à son malheur : « Charles ne nous est de rien, il n’a ni sou ni maille » (p. 112). »Découvrez la suite dans le document.

  • 1,99 €
    Format pdf
ISBN numérique: 9782806219374-RES