L'Aiguille creuse : Résumé du livre

4

3 avis

Maurice Leblanc L'Aiguille creuse Résumé
Validé par notre comité éditorial Rédigé par Isabelle Consiglio (rédacteur).

Description du résumé sur L'Aiguille creuse

Ce document propose un résumé clair et détaillé du livre L'Aiguille creuse écrit par Maurice Leblanc. A télécharger rapidement !

L’Aiguille creuse est dans un premier temps publié sous forme de roman feuilleton entre 1908 et 1909. L’auteur s’est inspiré, pour le titre du roman, de l’aiguille d’Etretat, rocher situé près de sa maison devenue aujourd’hui un musée. Le roman met en scène le célèbre gentleman cambrioleur, Arsène Lupin, et l’oppose à Isidore Beautrelet, un étudiant bien décidé à résoudre l’énigme de l’aiguille creuse menant au fabuleux trésor amassé par les rois de France. Réunissant un personnage très populaire et une énigme historique se déroulant dans la haute bourgeoisie française, ce roman de Maurice Leblanc est particulièrement représentatif du policier français du début du XXe siècle.

Pour en savoir plus sur le livre L'Aiguille creuse, n'hésitez pas à également consulter :

Extrait du résumé du livre "L'Aiguille creuse"

Ce document propose un résumé clair et détaillé de L’Aiguille creuse de Maurice Leblanc dont voici un extrait :

« Le domaine appartenant au comte de Gesvres est réveillé en pleine nuit par des cambrioleurs. Suzanne, la fille du comte, et Raymonde, sa nièce, surprennent un homme en train de s’enfuir à travers le parc en transportant ce qui semble être un objet encombrant. Un second individu prend la fuite pendant qu’un troisième sort des appartements du comte. Jean Daval, le secrétaire de ce dernier, est retrouvé mort.

À l’arrivée du juge d’instruction Filleul, le lendemain matin, aucun des trois cambrioleurs n’a été retrouvé et rien ne semble avoir été dérobé au château. Seules l’arme du crime et une casquette de chauffeur ont été retrouvées. Mais le juge découvre que le chauffeur qui l’a conduit sur les lieux du crime s’est emparé de la casquette qui constituait une preuve. Il s’aperçoit aussi qu’un jeune homme s’est introduit sur la scène du crime sous une fausse identité de journaliste. Il s’agit d’un étudiant : Isidore Beautrelet. Ce dernier, bien que dans un premier temps suspecté par la police, s’enfuit pendant la nuit à la faveur d’un incendie déclenché par des complices des cambrioleurs dans la grange du château.»

Découvrez la suite en achetant le document.