Contes fantastiques

Contes fantastiques : Résumé du livre

5/5 (1 avis)
Description du résumé sur Contes fantastiques (Guy de Maupassant)

Ce document propose un résumé clair et détaillé de Contes fantastiques de Maupassant, dont voici un extrait :« Le narrateur sympathise avec un vieux canotier qui lui raconte les pouvoirs de la rivière et une de ses mésaventures.Une nuit, alors que le canotier rentre seul sur son bateau, il profite de la tranquillité des environs pour s’allonger et fumer la pipe. D’abord « ému par le silence extraordinaire » (p. 91) qui l’entoure, l’homme passe ensuite de la solennité à l’angoisse : il se sent « balloté comme au milieu d’une tempête » (p. 91), comme si « un être ou un force invisible l’attirait doucement au fond de l’eau » (p. 91), qui est pourtant calme. Le canotier décide alors de rentrer chez lui, mais il lui est impossible de retirer l’ancre : il doit se résoudre à attendre le passage d’un pêcheur. Il se calme, sirote du rhum et fume en riant de sa situation, mais très vite, il ressent une « étrange agitation nerveuse », une sorte d’« effroi bête et inexplicable » (p. 92). Au prix d’efforts mêlés d’angoisse, il finit par s’assoupir devant un spectacle irréel : le brouillard s’est mué sur les berges en une « colline ininterrompue » (p. 94). Quand il se réveille, il a perdu toute notion de temps et d’espace. Puis, enfin, un pêcheur le sauve de sa torpeur. »Découvrez la suite dans le document.

Voir plus
Que puis-je trouver dans ce résumé sur "Contes fantastiques"

Ce document propose un résumé clair et détaillé de Contes fantastiques de Maupassant, dont voici un extrait :« Le narrateur sympathise avec un vieux canotier qui lui raconte les pouvoirs de la rivière et une de ses mésaventures.Une nuit, alors que le canotier rentre seul sur son bateau, il profite de la tranquillité des environs pour s’allonger et fumer la pipe. D’abord « ému par le silence extraordinaire » (p. 91) qui l’entoure, l’homme passe ensuite de la solennité à l’angoisse : il se sent « balloté comme au milieu d’une tempête » (p. 91), comme si « un être ou un force invisible l’attirait doucement au fond de l’eau » (p. 91), qui est pourtant calme. Le canotier décide alors de rentrer chez lui, mais il lui est impossible de retirer l’ancre : il doit se résoudre à attendre le passage d’un pêcheur. Il se calme, sirote du rhum et fume en riant de sa situation, mais très vite, il ressent une « étrange agitation nerveuse », une sorte d’« effroi bête et inexplicable » (p. 92). Au prix d’efforts mêlés d’angoisse, il finit par s’assoupir devant un spectacle irréel : le brouillard s’est mué sur les berges en une « colline ininterrompue » (p. 94). Quand il se réveille, il a perdu toute notion de temps et d’espace. Puis, enfin, un pêcheur le sauve de sa torpeur. »Découvrez la suite dans le document.

A propos du livre "Contes fantastiques"

On estime la publication de La peur et autres contes fantastiques, qui comprend six nouvelles, à 1888. Cet ouvrage est un essai sur la peur et ses manifestations. Les victimes permettent de comprendre l’essence de ce sentiment. Le lecteur est embarqué dans chaque histoire et suit avec l’œil naïf et ébranlé du protagoniste l’ascension de la peur jusqu’au point de non-retour. L’intensité et la simplicité des récits en ont fait le génie et le succès. L’œuvre est d’autant plus captivante que le caractère de Maupassant se retrouve dans ses héros : dandy (Lui ?), fier canotier (Sur l’eau), solitaire et fébrile (Qui sait ?), etc.

Guy de Maupassant

Né en 1850 et mort en 1893, Guy de Maupassant est considéré encore aujourd’hui comme l’un des plus grands écrivains de langue française. D’origine normande, c’est en devenant le disciple de Gustave Flaubert que Maupassant apprend le métier d’homme de lettres. Pratiquant surtout le réalisme et/ou le naturalisme, il cherche cependant à transmettre sa vision personnelle de la réalité, notamment imprégnée du pessimisme du philosophe allemand Schopenhauer qui déplore le tragique de la condition humaine. Se démarquant dans le genre de la nouvelle et, plus tard, du roman, il œuvre sans relâche à dépeindre avec objectivité la psychologie de ses personnages. Son écriture est empreinte de sobriété et de concision.

En 1877, il est atteint de la syphilis et, à partir de ce moment, son état de santé – aussi bien physique que mental – ne cesse de décliner. Néanmoins, il écrit encore de nombreuses œuvres et entreprend divers voyages, notamment en Algérie et en Italie. En 1892, après plusieurs tentatives de suicide, Maupassant est interné dans une clinique de Paris où il meurt quelques mois plus tard.

Informations techniques

ISBN numérique : 9782806230836-RES

Ces analyses du livre "Contes fantastiques" pourraient également vous intéresser
Ceux qui ont acheté ce résumé du livre "Contes fantastiques" ont également acheté