Le Neveu de Rameau ou Satire seconde : Résumé du livre

5

7 avis

Denis Diderot Le Neveu de Rameau ou Satire seconde Résumé
Validé par notre comité éditorial Rédigé par Juline Hombourger (rédacteur).

Description du résumé sur Le Neveu de Rameau ou Satire seconde

Ce document propose un résumé clair et détaillé du livre Le Neveu de Rameau ou Satire seconde écrit par Denis Diderot. A télécharger rapidement !

Le Neveu de Rameau ou La Satire seconde a été écrit entre 1761-62 et 1780. L’œuvre est un dialogue philosophique entre MOI, philosophe, et LUI, le neveu de Rameau. Les deux hommes se perdent dans un échange apparemment digressif, mais qui n’en reste pas moins dense et stimulant. En effet, si la question de la morale est au centre du débat, ils sont en désaccord sur le sujet, MOI affirmant par exemple qu’être moral permet d’accéder au bonheur alors que LUI est convaincu que seul le bon sens, voire l’immoralité, permet d’être gagnant. Le plus grand intérêt de l’œuvre réside dans sa capacité à interroger et à remettre en cause. Il est donc impossible de définir qui est le vainqueur de l’échange.  

 Le personnage du neveu de Rameau est quasiment devenu un personnage-type, celui de l’excentrique génial.  

Pour en savoir plus sur le livre Le Neveu de Rameau ou Satire seconde, n'hésitez pas à également consulter :

Extrait du résumé du livre "Le Neveu de Rameau ou Satire seconde"

Ce document propose un résumé clair et détaillé de Le Neveu de Rameau ou Satire seconde de Denis Diderot, dont voici un extrait :« Introduction Le narrateur, le philosophe, a l’habitude de se rendre dans le café de la Régence, près de Port-Royal à Paris, pour voir jouer aux échecs. C’est là qu’il rencontre le neveu de Rameau, un homme qui rassemble toutes les contradictions. MOI le présente comme un être capable aussi bien de finesse d’esprit que de vulgarité, capable d’être, selon les jours, gras ou maigre, en somme, capable d’être l’un et l’autre. Le neveu aborde le philosophe par les mots suivants : « Ah, Ah, vous voilà, monsieur le philosophe ; et que faites-vous ici parmi ce tas de fainéants ? est-ce que vous perdez aussi votre temps à pousser le bois ? » (p. 48) Le dialogue débute.Premier thème : le génieAssez rapidement, le philosophe interroge le neveu sur ses relations avec son oncle. »Découvrez la suite dans le document.