Germinal : Commentaire sur L’incipit (début de l'oeuvre)

4.5/5 (7 avis)
Description du commentaire sur Germinal (Émile Zola)

Ce commentaire littéraire propose une analyse approfondie de l’incipit de Germinal d'Émile Zola, avec le texte étudié, une mise en contexte et le commentaire en lui-même, structuré en différentes parties. Des clés pour mieux comprendre quelques-uns des enjeux essentiels de cette œuvre incontournable de la littérature française !

Le passage étudié correspond à l’incipit de Germinal, c’est-à-dire au début de l’œuvre. Il s’agit d’un passage très célèbre : le roman s’ouvre sur l’image d’un homme qui marche dans la nuit, sans toit ni travail. Il s’agit en fait d’Étienne Lantier, le personnage principal, qui arrive à Montsou, en pleine région minière. Il rencontre le vieux Bonnemort, qui travaille à la fosse du Voreux, et qui l’introduira le premier dans l’univers de la mine et des mineurs.

Après un rappel des caractéristiques du réalisme et du naturalisme au XIXe siècle, et la situation de l’extrait dans l’œuvre, le commentaire composé s’intéresse, entre autres, au paysage hostile et fantastique qui est représenté, ainsi qu’à la descente en Enfer du héros.

 

Voir plus
Structure de ce commentaire du livre
  • Texte étudié (2 pages)

    Le passage de l’incipit de Germinal reproduit

  • Mise en contexte (2 pages)

    Quelques éclairages pour mieux aborder l’analyse de l’extrait : le réalisme et le naturalisme au 19e siècle et la situation de l'extrait étudié

  • Commentaire (3 pages)

    Le texte étudié à la lumière des thèmes du naturalisme, du paysage hostile et fantastique, de la descente aux Enfers et de l’étude comparative entre le début et la fin du roman

Que puis-je trouver dans ce commentaire sur "Germinal"

Ce commentaire littéraire propose une analyse approfondie de l’incipit de Germinal d'Émile Zola, avec le texte étudié, une mise en contexte et le commentaire en lui-même, structuré en différentes parties. Des clés pour mieux comprendre quelques-uns des enjeux essentiels de cette œuvre incontournable de la littérature française !

Le passage étudié correspond à l’incipit de Germinal, c’est-à-dire au début de l’œuvre. Il s’agit d’un passage très célèbre : le roman s’ouvre sur l’image d’un homme qui marche dans la nuit, sans toit ni travail. Il s’agit en fait d’Étienne Lantier, le personnage principal, qui arrive à Montsou, en pleine région minière. Il rencontre le vieux Bonnemort, qui travaille à la fosse du Voreux, et qui l’introduira le premier dans l’univers de la mine et des mineurs.

Après un rappel des caractéristiques du réalisme et du naturalisme au XIXe siècle, et la situation de l’extrait dans l’œuvre, le commentaire composé s’intéresse, entre autres, au paysage hostile et fantastique qui est représenté, ainsi qu’à la descente en Enfer du héros.

 

A propos du livre "Germinal"

Germinal est le treizième tome du cycle des Rougon-Macquart. Dans cette œuvre de 1885, Zola s’applique à décrire la lutte de mineurs excédés par leurs mauvaises conditions de vie face à leur patronat, le tout sur fond d’émergence du socialisme. Afin de pouvoir parler le plus exactement possible des mineurs, l’écrivain s’est rendu à Anzin où il a partagé leur vie pendant plusieurs mois. Le roman obtenu met ainsi en évidence, à travers les yeux de son héros Étienne Lantier, le quotidien de ces ouvriers, des choses les plus banales aux problèmes les plus intimes.

Les cris de « Germinal ! » scandés par une troupe de mineurs lors de l’enterrement de Zola résument à eux seuls toute l’importance qu’a eue cette œuvre tant du point de vue ouvrier que sur un plan strictement littéraire.

Émile Zola

Né en 1840 et décédé en 1902, Émile Zola est considéré comme l’un des romanciers majeurs du XIXe siècle en littérature française. Il est principalement reconnu en tant que chef de file du mouvement naturaliste.

Ce dernier cherche à reproduire la réalité à l’aide de méthodes scientifiques et d’une documentation minutieusement collectée. Le cycle des Rougon-Macquart, principale œuvre de l’auteur (dès 1871), se pose comme l’illustration de cette esthétique. Malgré de nombreuses critiques, cette fresque de vingt livres connaitra le succès dès la parution du septième volet (L’Assommoir), grâce à un scandale qui lui est lié. La doctrine naturaliste dont Zola esquisse les contours, notamment dans Le Roman expérimental (1881), rassemble des écrivains conquis. Tout comme d’autres avant lui – Flaubert par exemple –, il veille à mener une véritable enquête sociologique avant de publier un nouveau roman. Chacun d’entre eux est prétexte pour magnifier le naturalisme, en présentant des personnages humains dotés de psychologie déterminée par leur physiologie ainsi que par les milieux dans lesquels ils évoluent respectivement.

Zola est également célèbre pour ses prises de position, souvent sources de condamnations. La plus notoire concerne l’affaire Dreyfus où son pamphlet « J’accuse ! » (1898) contribua grandement à l’issue heureuse du procès.

Informations techniques

ISBN numérique : 9782806232694

ISBN papier : 9782806235954

Ces analyses du livre "Germinal" pourraient également vous intéresser
Ceux qui ont acheté ce commentaire du livre "Germinal" ont également acheté