Euripide

Biographie de Euripide

Euripide est considéré avec Eschyle (vers 525‑456 av. J.-C.) et Sophocle (entre 496 et 494‑406 av. J.-C.) comme l’un des trois grands poètes tragiques de la Grèce antique. Toutefois, contrairement aux deux autres, la reconnaissance de son travail fut tardive, et c’est seulement après sa mort qu’on mesura l’importance de son oeuvre.

Sans doute trop modernes pour leur temps, les tragédies d’Euripide ont souvent été critiquées par un public athénien plutôt conservateur, qui lui a reproché son immoralisme, la mise en cause des valeurs traditionnelles, ou encore le manque de profondeur de ses personnages. Mais aux héros vertueux et intransigeants, Euripide préfère des personnages humanisés, déchirés par des contradictions et des doutes, révélateurs de toute la complexité de l’âme humaine. Au siècle suivant, le philosophe Aristote (384‑322 av. J.-C.) dira de lui qu’il était « le plus tragique des poètes ».

Voir une image de l'auteur