Analyse du livre :  Le Songe d'une nuit d'été

Analyse du livre

Le Songe d'une nuit d'été

Auteur : William Shakespeare

Analyse de : Claire Cornillon

5/5 (4 avis)

Détails de l'abonnement

  • 9,99€ /mois
  • 10 téléchargements par mois
  • + de 1500 analyses
  • Résiliable à tout moment
Voir plus
Extrait de l'analyse du livre Le Songe d'une nuit d'été
Structure de cette analyse du livre
  • Introduction de la fiche d'analyse (1 pages)

    William Shakespeare, Poète et dramaturge anglais
    Le Songe d'une nuit d'été, Quand magie et amour s’entremêlent

  • Résumé de la comédie du Songe d'une nuit d'été (2 pages)

    L'histoire du Songe d'une nuit d'été synthétisée acte par acte

  • Caractéristiques des personnages-clés de l'intrigue (2 pages)

    Analyse approfondie de Démétrius, d’Héléna, de Lysandre, d’Hermia, d’Égée, de Thésée, d'Hippolyte, de Titania, de Obéron, de Puck et de la troupe des acteurs amateurs

  • Axes et clés de lecture (2 pages)

    Une intrigue complexe mais légère ; Le surnaturel et la magie ; Le théâtre dans le théâtre

  • Plusieurs pistes de réflexion (1 pages)

    Quelques questions pour affiner votre analyse du Songe d'une nuit d'été de William Shakespeare

Que puis-je trouver dans cette analyse sur "Le Songe d'une nuit d'été"

Docteure en lettres modernes, Claire Cornillon choisit de présenter une analyse approfondie de la célèbre comédie de William Shakespeare, Le Songe d’une nuit d’été. Par le biais d’une fiche de lecture, elle met au service des lecteurs son expertise et traite minutieusement cette étonnante comédie qui mêle avec brio le merveilleux à la complexité des intrigues.

Acte par acte, l’intrigue de la pièce est résumée dans le détail, tandis que les personnages majeurs du récit sont analysés en profondeur. Parmi ceux-ci figurent entre autres les jeunes amoureux que sont Démétrius, Héléna, Lysandre et Hermia. Dans un second temps, l’étude se porte sur la légèreté de la pièce, la complexité de l’intrigue, mais également sur les thématiques du surnaturel et de la magie, ainsi que sur la notion de « théâtre dans le théâtre ». Une série de questions soulèvent finalement quelques pistes de réflexion complémentaires à la fin de la synthèse.

A propos du livre "Le Songe d'une nuit d'été"

Le Songe d’une nuit d’été est une comédie légère (de 1595 ou de 1596) qui raconte les mésaventures amoureuses de deux couples dont la vie est compliquée par les tours que leur jouent des êtres féériques sous les ordres de Titania et Obéron, ainsi que celles d’une troupe d’acteurs amateurs qui veulent interpréter une tragédie à l’occasion du mariage du duc. Magie et amour finissent par jouer de concert et tout se termine bien. La pièce mène avec brio une intrigue pleine de rebondissements et berce le tout d’une réflexion légère mais réelle sur l’illusion et le théâtre. Elle est révélatrice de la liberté de l’œuvre de William Shakespeare, qui mêle les tons et les sujets avec fantaisie.

William Shakespeare

Poète et dramaturge, figure éminente de la littérature anglo-saxonne et en particulier du théâtre élisabéthain (du nom de la reine Elisabeth 1re, 1588-1603), William Shakespeare est né en 1564 à Stratford-upon-Avon.

Des doutes ont parfois plané sur son existence historique, qui semble désormais avérée même si certaines périodes de sa vie restent méconnues. Il a écrit 37 pièces – ce qui n’est en réalité pas grand-chose en regard à la production de certains de ses contemporains –, que l’on classe généralement en quatre catégories : les pièces historiques comme Richard III (1591-1592), les comédies dont Le Songe d’une nuit d’été (1600), les grandes tragédies telles Hamlet (1603) et enfin les dernières pièces parmi lesquelles on compte La Tempête (1611). Dans les années 1600, la troupe de cet acteur et écrivain, considérée comme une des meilleures de Londres, devient résidente du Théâtre du Globe. William Shakespeare meurt en 1616.

Parmi ses qualités de dramaturge unanimement saluées, sa capacité à mettre en scène les différentes facettes de la nature humaine ainsi que sa maitrise du langage lui valent tous les honneurs. Tout comme l’expression française « la langue de Molière » sacre le père du Malade imaginaire, la langue anglaise est communément désignée par ces mots : « la langue de Shakespeare », tant le talent et la renommée de ce dernier marquèrent les esprits. Traduit dans de nombreuses langues, sa pièce Le Roi Lear inspirera notamment l’œuvre de Balzac (Le Père Goriot).

Informations techniques

ISBN papier : 9782806213242

ISBN numérique : 9782806218377

Ces analyses du livre "Le Songe d'une nuit d'été" pourraient également vous intéresser
Ceux qui ont acheté cette analyse du livre "Le Songe d'une nuit d'été" ont également acheté