Boris Moissard

Biographie de Boris Moissard

Boris Moissard – pseudonyme de Jean-Jacques Ably – est un écrivain français, né en 1942 à Grenoble. Avant de débuter une carrière littéraire, il a été employé au Conseil d'Etat, librairie à Dieppe et chroniqueur à L'Express.

Vers 1980, il se lance véritablement avec Philippe Dumas dans la littérature pour la jeunesse. Étant de très bons amis depuis l’enfance, les deux écrivains s'essayent à l’écriture à quatre mains et sortent ensemble plusieurs livres, parmi lesquels Contes à l’envers, Contes de la tête en plein ciel et Les Aventures du Vantard : Histoires digestives (2008).

Qu’ils s’adressent aux tout petits ou aux plus grands, leurs livres mettent en scène des héros qui ressemblent à leur public. Ce sont des filles et des garçons qui découvrent, explorent et apprivoisent le monde extérieur, ainsi que leur univers intérieur.

Leurs albums sont récompensés par de nombreux prix tels que le Prix Bernard Versele, le Grand Prix de Littérature Enfantine de Paris, le Prix Biguet ou encore le Prix Sorcières.

Boris Moissard vit actuellement en Normandie, dans le pays de Caux.

Citations de Boris Moissard

  • « Qu'a voulu représenter André François, touché par la grâce divinatoire de son génie graphique ? Un écolier solidement accoudé, campé sur une base livresque, mais la tête dans ses rêves et l'imagination prête à l'envol. On ne pouvait mieux traduire un certain état d'esprit, poser les fondements d'une entente, résumer une philosophie ni définir une ligne éditoriale. » (On ne s'en fait pas à Paris : Un demi-siècle d'édition à l'école des loisirs)
  • « Le combat dans lequel nous luttons est celui qu'a engagé, depuis la Chute de l'Homme, l'inexprimable Beauté contre les forces conjuguées du Bruit, de la Vulgarité et du Laid. Notre oreille doit rester sourde au vacarme du monde, mais s'ouvrir toujours à ses merveilles les plus infimes qui sont toujours les pus suaves. Ne l'oubliez jamais ! Notre croisade est celle du Bien contre le Mal. Gardons l'ouïe fine envers tout ce qui est céleste. » (Le coeur des vastes cités)
  • « Dans la bonne ville de Frask, capitale de la Boursoulavie occidentale, vivait un malheureux nommé François Luné - malheureux du fait qu'il ne marchait pas dans le même sens que tout le monde.
    François Luné marchait à reculons et ça lui gâchait l'existence : pour être heureux, il faut d'abord passer inaperçu. » (Contes à l'envers)
  • « Il était une fois un pays merveilleux où les femmes avaient pris leur revanche sur les hommes, elles pouvaient enfin devenir maçon, plombier ou champion de boxe et laissaient à leurs maris le soin de torcher les enfants et de repriser les chaussettes. » (Contes à l'envers)