Blanche-Neige : Résumé du livre

4

2 avis

Grimm Blanche-Neige Résumé
Validé par notre comité éditorial Rédigé par Nathalie Roland (rédacteur).

Description du résumé sur Blanche-Neige

Ce document propose un résumé clair et détaillé du livre Blanche-Neige écrit par Grimm. A télécharger rapidement !

D’origine germanique, le mythe de Blanche-Neige (Schneewittchen) est connu dans toute l’Europe depuis plusieurs siècles sous de multiples versions (Toute Belle en Bretagne ou Angiulina en Corse). Retranscrit pour la première fois par les frères Grimm dans les Contes de l’enfance et du foyer (1812), il raconte l’histoire d’une princesse d’une grande beauté qui subit la jalousie de sa belle-mère, prête à la tuer pour être la plus belle du royaume. Il évoque le passage de l’état d’enfant à celui de femme et la concurrence mère-fille.

Blanche-Neige ne doit pas être confondue avec un autre conte des frères Grimm, Blanche-Neige et Rouge Rose. Ce dernier raconte l’histoire de deux sœurs qui accueillent un prince transformé en ours par un nain

Pour en savoir plus sur le livre Blanche-Neige, n'hésitez pas à également consulter :

Extrait du résumé du livre "Blanche-Neige"

Ce document propose un résumé gratuit clair et détaillé de Blanche-Neige de Jacob et Wilhelm Grimm, dont voici un extrait :

« Lors d’une journée d’hiver, une reine se piqua le doigt tandis qu’elle cousait. Elle fit alors un voeu : elle souhaita « avoir une enfant aussi blanche que la neige, aussi rouge que le sang et aussi noire que le bois [de ce cadre] » (p. 144). Peu après, son désir fut exaucé : elle mit au monde un enfant, mais mourut en couches. Une année après le décès de son épouse, le roi se remaria avec une autre femme, orgueilleuse, qui ne supportait pas qu’une personne soit plus belle qu’elle. Elle interrogeait sans cesse son miroir magique, lui demandant : « Quelle est la plus belle de tout le pays ? » Inlassablement, le miroir lui répondait que c’était elle. En grandissant, la jeune Blanche-Neige devenait de plus en plus belle. Un jour, lorsque la reine interrogea son miroir, celui-ci lui affirma sa beauté, mais lui assura que celle de la princesse, âgée d’à peine sept ans, était encore plus grande...»

Découvrez la suite dans le document.