Balzac et la Petite Tailleuse chinoise : Résumé du livre

5

1 avis

Dai Sijie Balzac et la Petite Tailleuse chinoise Résumé
Validé par notre comité éditorial Rédigé par Lauriane Sable (rédacteur).

Description du résumé sur Balzac et la Petite Tailleuse chinoise

Ce document propose un résumé clair et détaillé du livre Balzac et la Petite Tailleuse chinoise écrit par Dai Sijie. A télécharger rapidement !

Balzac et la Petite Tailleuse chinoise (2000) est le chef-d’oeuvre de Dai Sijie. Pour ce roman, l’écrivain a reçu pas moins de trois prix (Edmée de La Rochefoucauld, Relay du Roman d’évasion et Roland de Jouvenel).

Pendant la révolution culturelle (1966-1976), les parents de Sijie sont emprisonnés et l’adolescent est envoyé en montagne dans un camp de rééducation. Cette expérience lui inspire l’histoire de ses deux protagonistes, de jeunes intellectuels expédiés dans un petit village de la montagne du « Phénix du Ciel » pour être rééduqués par les paysans. Là-bas, les garçons découvrent les livres occidentaux et rencontrent la Petite Tailleuse.

Cinéaste, Sijie a porté son roman à l’écran. Le film du même nom a été présenté au Festival de Cannes en 2002 dans la sélection « Un certain regard ».

Pour en savoir plus sur le livre Balzac et la Petite Tailleuse chinoise, n'hésitez pas à également consulter :

Extrait du résumé du livre "Balzac et la Petite Tailleuse chinoise"

Ce document propose un résumé clair et détaillé de Balzac et la petite tailleuse chinoise de Dai Sijie, dont voici un extrait :

 

« Le récit commence un soir de 1971 dans un petit village de la montagne du « Phénix du Ciel ». Le narrateur et son ami Luo y ont été envoyés comme tant d’autres « jeunes intellectuels » afin d’y être « rééduqués » par les paysans pauvres, selon la règle instaurée par le régime communiste. Parce qu’ils sont en outre les fils de « puantes autorités savantes », ils ont peu de chances de voir un jour se terminer cette rééducation, qui pour les autres ne dure pas plus de deux ans.

Plusieurs mois après leur arrivée, ils font la connaissance de la fille du tailleur de la montagne, qu’ils surnomment « la Petite Tailleuse ». Ils ont presque le même âge et sympathisent d’emblée ; le narrateur soupçonne même son ami d’en être tombé amoureux, mais celui-ci lui rétorque qu’elle n’est pas assez civilisée pour lui.

Peu après cette rencontre, la jeune fille écrit à Luo pour inviter les deux jeunes gens à donner dans son village une séance de « cinéma oral », leur spécialité. À leur arrivée, Luo est en pleine crise de paludisme et la jeune fille le veille toute une nuit durant laquelle le narrateur pense, dans l’obscurité, la voir l’embrasser. »

 

Découvrez la suite en téléchargeant le document.