Analyse du livre :  L'Enfant

Analyse du livre

L'Enfant

Auteur : Jules Vallès

Analyse de : Laurence Tricoche-Rauline

5/5 (9 avis)

Détails de l'abonnement

  • 9,99€ /mois
  • 10 téléchargements par mois
  • + de 1500 analyses
  • Résiliable à tout moment
Voir plus
Extrait de l'analyse du livre L'Enfant
Structure de cette analyse du livre
  • Introduction à l'oeuvre de Jules Vallès (1 pages)

    Jules Vallès, Journaliste et écrivain français
    L'Enfant, Un tableau de la société du XIXe siècle

  • Résumé intégral de L'Enfant (2 pages)

    L’histoire de L'Enfant résumée en plusieurs parties

  • Analyse complète des personnages (3 pages)

    Étude approfondie de l’enfant, de la mère, du père, de Mademoiselle Balandreau et de l’oncle Joseph

  • Explications et clés de lecture (3 pages)

    Un roman autobiographique, les maux de l’enfance ; Un roman d’apprentissage, lmodèles et contre-modèles de l’enfant ; La portée sociale et politique de l’œuvre ; Le pouvoir des mots

  • Plusieurs pistes de réflexion (1 pages)

    Pour mieux approfondir votre étude de l’œuvre

Que puis-je trouver dans cette analyse sur "L'Enfant"

Si votre lecture de l’ouvrage L'Enfant de Jules Vallès ne vous suffit pas pour en comprendre tous les thèmes et les enjeux, cette fiche de lecture à la fois détaillée et concise est faite pour vous ! Élaborée par notre experte en littérature Laurence Tricoche-Rauline, elle décrypte en effet les éléments narratifs et les spécificités littéraires de ce roman qui dresse un véritable tableau de la société du XIXe siècle.

Une courte introduction sur Jules Vallès et sa trilogie ouvre le livret analytique, tandis qu’en second lieu un résumé complet de l’œuvre est proposé aux lecteurs qui ont besoin de se remémorer les méandres de l’intrigue traitant de l’enfance. Notre spécialiste porte ensuite une attention particulière aux personnages principaux, dont « l’enfant », qui est aussi le narrateur, un être malaimé et maltraité qui n’en aspire pas moins à profiter de la vie. Dans la section dédiée aux clés de lecture sont entre autres discutées les problématiques liées tantôt au genre de L’Enfant – à la fois un roman autobiographique et roman d’apprentissage –, tantôt à l’importante portée sociale et politique de l’œuvre. En bonus, profitez des quelques pistes de réflexion à la fin de l’analyse littéraire pour approfondir votre découverte du roman.

A propos du livre "L'Enfant"

L'Enfant est un roman de l'écrivain français Jules Vallès (1832-1885), publié pour la première fois sous la forme d'un feuilleton dans la revue Le Siècle en 1878. Premier tome de la série des Mémoires d'un révolté, le roman est centré sur les aventures de Jacques Vingtras. Par ailleurs, L'Enfant a été initialement titré Jacques Vingtras.

Dans ce premier tome L'Enfant, Jules Vallès s'attache, comme son titre l'indique, à l'enfance de Jacques Vingtras. Le récit débute sur les premiers souvenirs d'enfance du personnage, maltraité par sa propre mère. C'est son oncle Joseph qui fait découvrir à l'enfant un tout autre univers qui lui fera vivre ses premiers instants de bonheur : le monde ouvrier. Fréquenter l'école du Puy est pour Jacques un véritable supplice, mais lorsque sa famille déménage pour Saint-Etienne, il découvre un système scolaire plus plaisant. Les années passent, mais Jacques reste le bouc émissaire de la famille. Envoyé à Paris pour poursuivre ses études, il comprend alors qu'il veut y mettre fin pour devenir ouvrier. Si sa mère se montre enfin plus douce avec lui, mais son père ne semble pas vouloir lui accorder la liberté à laquelle il aspire tant.

L'Enfant peut être considéré comme une oeuvre partiellement autobiographique puisque, tout comme son personnage, Jules Vallès a connu une enfance malheureuse et pauvre.

Les aventures de Jacques Vingtras se poursuivent dans les deux tomes suivants de la trilogie, Le Bachelier (1881) et L'Insurgé (1886), tous deux publiés chez l'éditeur Charpentier.

Jules Vallès

Jules Vallez (véritable orthographe de son nom) est né le 11 juin 1832 au Puy-en-Velay. Sa famille s’installe ensuite à Saint-Étienne, puis à Nantes. À Paris, où il termine ses études, Vallez découvre les idées républicaines. Son engagement lui vaut d’être interné par son père, emprisonné quelques mois et contraint à l’exil à Londres, pour avoir pris part à l’insurrection de la Commune de Paris. En 1872, il est même condamné à mort par contumace par le Conseil de Guerre. Il ne rentre à Paris qu’en 1880.

Il a une activité de journaliste et d’écrivain. En 1852, Le Testament d’un blagueur est une première ébauche de L’Enfant (1881), qui est d’abord publié par épisodes avec le titre de Jacques Vingtras I et sous le pseudonyme de La Chaussade dans la revue Le Siècle en 1878.

Informations techniques

ISBN papier : 9782806211668

ISBN numérique : 9782806220219

Ces analyses du livre "L'Enfant" pourraient également vous intéresser
Ceux qui ont acheté cette analyse du livre "L'Enfant" ont également acheté