Édouard Louis

Édouard Louis

Né Eddy Bellegueule, Édouard Louis a grandi dans la Somme avant de partir étudier l’Histoire à l’Université de Picardie, où il se fait remarquer par le philosophe Didier Éribon. Il étudie ensuite la sociologie à l’École normale supérieure de Paris. En 2013, il dirige l’ouvrage collectif Pierre Bourdieu. L’insoumission en héritage (PUF, 2013) et annonce qu’il dirigera la collection « Des mots » pour ce même éditeur.

L’année suivante, son premier roman En finir avec Eddy Bellegueule est publié. Édouard Louis y dépeint de manière critique sa famille et son milieu social d’origine. En 2016 parait son deuxième roman, Histoire de la violence. Il y raconte le viol dont il a été victime et l’analyse pour mieux comprendre les racines de la violence. Intellectuel engagé, il intervient régulièrement dans le monde politique avec Geoffroy de Lagasnerie (philosophe et sociologue français), avec qui il a notamment signé le manifeste « Intellectuels de gauche, réengagez-vous ! » ainsi qu’une lettre ouverte à l’ancien Premier ministre français Manuel Valls, dans laquelle il accuse celui-ci de ne pas vouloir comprendre les causes du terrorisme.

Nos analyses des livres de Édouard Louis