Daniel Defoe

Daniel Defoe

Né en vers 1660 à Stoke Newington, Daniel Defoe ne fut pas, à proprement parler, un écrivain professionnel. Issu d’une famille de commerçants protestants aux origines belges, son père le destinait à une carrière de pasteur. Or il n’en fut pas ainsi. Daniel a exercé diverses activités : il fut aussi bien commerçant qu’aventurier, politicien que journaliste. Malgré sa passion pour la littérature dès son plus jeune âge, il ne s’y consacre qu’en fin de carrière, par besoin financier. Defoe était très engagé politiquement et a souvent été employé pour des missions d'infiltration notamment, sous le pseudonyme Alexander Gold Smith. Condamné à la prison en 1704 pour avoir critiqué l'Eglise anglicane, il en profita pour créer sa revue Weekly Review depuis sa cellule.

Daniel Defoe a rédigé divers écrits en tous genres : pamphlets, essais, discours, journaux et, finalement, romans. On se souviendra surtout de lui comme l’auteur de Moll Flanders et, bien entendu, de Robinson Crusoé, souvent considéré comme le premier roman anglais.

Il décéda dans des circonstances inconnues en avril 1731, à Moorfields. Ses œuvres furent traduites en de nombreuses langues. Son roman Robinson Crusoé a par ailleurs inspiré Michel Tournier pour ses romans Vendredi ou les Limbes du Pacifique (1967) et Vendredi ou la Vie sauvage (1971).

Nos analyses des livres de Daniel Defoe