Les Misérables

Les Misérables : Résumé du livre

4 avis
Description du résumé sur Les Misérables (Victor Hugo)

Ce document propose un résumé clair et détaillé des  Misérables d’Hugo dont voici un extrait :

« Après de nombreuses années passées au bagne pour avoir volé un pain et avoir tenté plusieurs fois de s’évader, le forçat Jean Valjean est finalement libéré. Alors qu’il arrive à Digne à la recherche d’un logement pour la nuit, son ancien statut de prisonnier lui ferme toutes les portes sauf celle de Monseigneur Myriel, l’évêque du village, qui lui offre gite et couvert. Mais Jean Valjean s’enfuit dans la nuit en volant de l’argenterie et deux candélabres. Il est repris par la police et conduit devant l’ecclésiastique. Ce dernier lui pardonne son méfait et l’engage à faire le bien. Après un dernier délit, il suit le conseil de l’évêque.

À Paris vit une jeune femme nommée Fantine. Abandonnée par son compagnon qui l’a mise enceinte, elle ne peut bientôt plus faire face financièrement aux soins que lui demande sa fille, Cosette. Elle se résigne alors à quitter la capitale française pour Montreuil-sur-mer où elle espère trouver du travail. Se rendant compte que l’enfant sera un frein énorme à son projet, elle décide de le confier aux Thénardier, couple d’aubergistes louches, qui acceptent de prendre Cosette à leur charge moyennant le versement mensuel d’une somme. »

Découvrez la suite dans le document.

Voir plus
Que puis-je trouver dans ce résumé sur "Les Misérables"

Ce document propose un résumé clair et détaillé des  Misérables d’Hugo dont voici un extrait :

« Après de nombreuses années passées au bagne pour avoir volé un pain et avoir tenté plusieurs fois de s’évader, le forçat Jean Valjean est finalement libéré. Alors qu’il arrive à Digne à la recherche d’un logement pour la nuit, son ancien statut de prisonnier lui ferme toutes les portes sauf celle de Monseigneur Myriel, l’évêque du village, qui lui offre gite et couvert. Mais Jean Valjean s’enfuit dans la nuit en volant de l’argenterie et deux candélabres. Il est repris par la police et conduit devant l’ecclésiastique. Ce dernier lui pardonne son méfait et l’engage à faire le bien. Après un dernier délit, il suit le conseil de l’évêque.

À Paris vit une jeune femme nommée Fantine. Abandonnée par son compagnon qui l’a mise enceinte, elle ne peut bientôt plus faire face financièrement aux soins que lui demande sa fille, Cosette. Elle se résigne alors à quitter la capitale française pour Montreuil-sur-mer où elle espère trouver du travail. Se rendant compte que l’enfant sera un frein énorme à son projet, elle décide de le confier aux Thénardier, couple d’aubergistes louches, qui acceptent de prendre Cosette à leur charge moyennant le versement mensuel d’une somme. »

Découvrez la suite dans le document.

A propos du livre "Les Misérables"

Les Misérables constituent un roman de cinq tomes rédigé par Victor Hugo et publié en 1862 chez l’éditeur belge Lacroix et Verboeckhen. Il constitue la version définitive des Misères, œuvre commencée dès 1845 puis abandonnée jusqu’en 1860 par l’écrivain. 

Très dense, la trame de cet ouvrage se centre sur le personnage de Jean Valjean, un ancien forçat condamné aux galères et sa quête vers la rédemption. Cette dernière est sujette à de multiples rencontres qui sont autant de prétextes  à la description de la misère qui accable le peuple, le tout sur fond de reconstitution historique. Succès phénoménal à sa sortie, Les Misérables s’est imposé aujourd’hui comme l’une des œuvres les plus fécondes et les plus lues de la littérature française.

Victor Hugo

Né en 1802 et mort en 1885, la vie de Victor Hugo recouvre presque la totalité du XIXe siècle. Il incarne l’une des figures les plus emblématiques de son époque.

Auteur, académicien et homme politique, ses actions et son rôle furent diversifiés et déterminants. En tant qu’écrivain, il ne s’est en aucun cas confiné au sein d’un seul style. Au contraire, il s’est livré aussi bien au roman qu’au théâtre ou à la poésie, il s’est aussi bien consacré au romantisme qu’au mysticisme. À tel point qu’aujourd’hui on ne peut le classifier de façon définitive, le cantonner à une étiquette littéraire. Son œuvre se caractérise par une créativité débordante, une forte sensibilité et une puissance inouïe certainement animée par un orgueil peu commun. Se définissant comme un « prophète » ou un « voyant », il se dresse contre la peine de mort et l’injustice sociale et donne à voir dans son œuvre une variété impressionnante de genres pour offrir une vision contrastée et fidèle du réel. En outre, selon lui, sa mission politique est un prolongement logique de celle du poète engagé qu’il incarne.

Sa vie est entre autres marquée par la mort de sa fille Léopoldine en 1843, à qui il dédie de nombreux poèmes, et par son exil, suite au coup d’État du 2 décembre 1851, à Bruxelles et sur les iles anglo-normandes (Jersey et Guernesey).

Informations techniques

ISBN numérique : 9782806218506-RES

Ces analyses du livre "Les Misérables" pourraient également vous intéresser
Ceux qui ont acheté ce résumé du livre "Les Misérables" ont également acheté