Mort d'un parfait bilingue

Analyse du livre

Mort d'un parfait bilingue

Auteur : Thomas Gunzig

Analyse de : Nausicaa Dewez

5/5 (5 avis)

Détails de l'abonnement

  • 9,99€ /mois
  • 10 téléchargements par mois
  • + de 1500 analyses
  • Résiliable à tout moment
Voir plus
Extrait de l'analyse du livre Mort d'un parfait bilingue
Structure de cette analyse du livre
  • Introduction de l'analyse (1 pages)

    Thomas Gunzig, Romancier, nouvelliste et chroniqueur belge
    Mort d’un parfait bilingue, Un roman-réquisitoire à l’humour grinçant

  • Résumé complet de Mort d’un parfait bilingue (3 pages)

    Le récit du roman Mort d’un parfait bilingue résumé en plusieurs parties

  • Présentation des personnages (3 pages)

    Une analyse des protagonistes principaux : le narrateur, Moktar, Scapone, Suzy, Caroline Lemonseed et Naxos

  • Clés et axes de lecture (4 pages)

    Un récit à la première personne, Une écriture humoristique, Un texte à charge

  • Plusieurs pistes de réflexion (1 pages)

    Quelques questions pour compléter votre analyse de Mort d’un parfait bilingue de Thomas Gunzig

Que puis-je trouver dans cette analyse sur "Mort d'un parfait bilingue"

Pour traiter de l’ouvrage Mort d’un parfait bilingue de Thomas Gunzig, Nausicaa Dewez, docteure en philosophie et lettres, décide de réaliser une fiche de lecture complète et détaillée de ce roman-réquisitoire à l’humour grinçant. Elle y étudie les thématiques majeures – guerre, médias, société du spectacle, absurde, humour et mort – et délivre des axes de lecture intéressants.

Après avoir brièvement présenté l’auteur et son œuvre, notre spécialiste rentre dans le vif du sujet en fournissant un résumé complet de l’œuvre, chapitre par chapitre, puis se penche sur les personnages principaux, le narrateur en tête. S’il se présente au départ comme un petit trafiquant, on s’aperçoit petit à petit qu’il est « sans cœur » et qu’il est l’auteur d’actes horribles… Ensuite, par le biais des clés de lecture, sont développées la question de la narration et celle du genre de l’œuvre, ainsi que l’aspect humoristique du roman. La dénonciation de quelques-uns des travers de la société actuelle, notamment la toute-puissance de la télévision ou encore la guerre, est également traitée dans cette synthèse. Pour conclure, le lecteur appréciera tester ses connaissances et poursuivre sa réflexion sur l’œuvre grâce aux questions ouvertes suggérées à la fin de l’analyse de livre.

A propos du livre "Mort d'un parfait bilingue"

Publié en 2001 à la maison d'édition Au Diable Vauvert, Mort d'un parfait bilingue est le tout premier roman de l'écrivain belge Thomas Gunzig, qui était jusqu'alors plus tourné vers l'écriture de nouvelles.

L'histoire de Mort d'un parfait bilingue débute dans un hôpital militaire où est alité le narrateur. Ce dernier essaye tant bien que mal de combler les trous de mémoire dont il est victime depuis le mystérieux incident qui l'a mené tout droit à l'hôpital. Le narrateur procède à une sorte d'inventaire de ses souvenirs, et les classe par ordre chronologique pour remonter aux évènements survenus en mars 1978. Il replonge alors dans son passé de trafiquant et se remémore l'homme qu'il a assassiné sous les ordres de son ami Moktar puis Caroline, une chanteuse qu'il avait prévu de tuer pour rendre service à un chanteur à succès. Epris de la jeune femme, le narrateur n'a finalement pas trouvé le courage de passer à l'acte. Les évènements suivants restent flous pour l'homme qui ne comprend toujours pas ce qui a bien pu lui arriver. C'est finalement une infirmière, plutôt désagréable, qui comblera les trous du puzzle. Dans son roman Mort d'un parfait bilingue, Thomas Gunzig emmène le lecteur au coeur d'un récit à la fois sombre et burlesque.

Mort d'un parfait bilingue a valu à Thomas Gunzig le prix Victor-Rossel l'année de sa publication.

Thomas Gunzig

Auteur de nouvelles, de romans et d’œuvres pour la jeunesse, assumant avec « une certaine fierté » sa dysorthographie, l’écrivain belge Thomas Gunzig est aussi un homme de médias : il collabore régulièrement avec le journal Le Soir et les radios de la RTBF, et publie en outre ses chroniques sur son propre blog.

Dans son œuvre, cohabitent loufoquerie, humour grinçant et vision noire du monde −  ingrédients qui s’annoncent dès les titres, souvent surprenants, de ses écrits.

Informations techniques

ISBN papier : 9782806212191

ISBN numérique : 9782806220493

Ces analyses du livre "Mort d'un parfait bilingue" pourraient également vous intéresser
Ceux qui ont acheté cette analyse du livre "Mort d'un parfait bilingue" ont également acheté