La Morte amoureuse

Résumé du livre

La Morte amoureuse

Auteur : Théophile Gautier

Analyse de : Dominique Coutant

4/5 (7 avis)

Détails de l'abonnement

  • 9,99€ /mois
  • 10 téléchargements par mois
  • + de 1500 analyses
  • Résiliable à tout moment
Voir plus
Que puis-je trouver dans ce résumé sur "La Morte amoureuse"

Ce document propose un résumé gratuit clair et détaillé de La Morte amoureuse de Théophile Gautier, dont voici un extrait :

« Romuald, un vieux prêtre, se confesse à un frère abbé. Il raconte trois années effroyables de sa jeunesse passée. « Ce sont des évènements si étranges que je ne puis croire qu'ils me soient arrivés » (p. 47), explique-t-il. Romuald, qui a toujours ardemment souhaité être prêtre, vit avec béatitude la cérémonie de son ordination, jusqu’à ce qu’il aperçoive dans l'assistance une jeune femme d'une grande beauté qui le regarde fixement et semble le supplier de renoncer à son engagement. Il prononce pourtant ses vœux, mais à contrecœur. Romuald se sent comme envouté et n'a plus qu'une envie, revoir la jeune femme, Clarimonde. Celle-ci l'a effleuré à la sortie de l'église de sa main « froide comme la peau d'un serpent et [...] brûlante comme la marque d'un fer rouge » (p. 54), en lui reprochant les vœux définitifs qu'il venait de prononcer. Elle lui fait remettre par la suite un billet avec son nom et son adresse. »

Découvrez la suite dans le document.

A propos du livre "La Morte amoureuse"

La nouvelle fantastique La Morte amoureuse parait en 1836 dans le journal La chronique de Paris. Le vieux Romuald y raconte son étrange histoire. Jeune prêtre, il est séduit le jour de son ordination par la belle courtisane Clarimonde, elle aussi éblouie par le jeune homme. Elle meurt, mais revient le hanter chaque nuit. Il mène alors une double vie : la nuit, il est un riche seigneur vénitien et l’amant éperdu de Clarimonde, qui l'entraine dans sa vie fastueuse et se nourrit de son sang ; le  jour, il mène l'existence d'un humble prêtre de village. Son ami, l'abbé Sérapion, qui soupçonne l'origine démoniaque de la courtisane, décide, pour sauver  Romuald, égaré entre illusion et réalité, d'exorciser cette femme vampire après avoir déterré son cadavre. Le jeune prêtre retrouve ainsi la paix, mais perd à tout jamais sa bien-aimée.

Théophile Gautier

Théophile Gautier, né en 1811 à Tarbes et mort en 1872 à Neuilly-sur-Seine, est un écrivain romancier et poète français, auteur de textes fantastiques (La cafetière, Aria Marcella, Le roman de la momie), de poèmes (Émaux et camées) et du roman de cape et d’épée Le Capitaine Fracasse.

Scolarisé au Collège de Charlemagne où il rencontre Nerval, il est tout de suite intéressé par la poésie puis par la carrière de peintre. Il rejoint Victor Hugo pour défendre l’idéal romantique, notamment lors de la bataille d'Hernani en 1830. C'est en 1831 qu'il publie ses premières oeuvres poétiques qui ne rencontrent pas de succès immédiat. Il devient ensuite un des précurseurs du mouvement littéraire de « l’art pour l’art », qui privilégie en poésie la perfection de la forme plutôt que le sujet. Il collabore également avec de nombreux journaux comme La Chronique de Paris où il publie des critiques d’art et certaines de ses nouvelles. Baudelaire le considère comme un très grand poète et lui dédie son recueil Les Fleurs du mal en 1857.

Il meurt le 23 octobre 1872 à la suite d'une maladie et est enterré au cimetière de Montmartre.

Informations techniques

ISBN numérique : 9782806226020-RES

Ces analyses du livre "La Morte amoureuse" pourraient également vous intéresser
Ceux qui ont acheté ce résumé du livre "La Morte amoureuse" ont également acheté