Une vie à coucher dehors

Une vie à coucher dehors : Résumé du livre

9 avis
Description du résumé sur Une vie à coucher dehors (Sylvain Tesson)

Ce document propose un résumé clair et détaillé du recueil de nouvelles Une vie à coucher dehors de Sylvain Tesson, dont voici un extrait :

« Jenny, un mannequin de la maison Gucci, voyage à bord d’un bateau en été. Déprimée parce que son compagnon Érik préfère la voile à son corps, la jeune femme boit pour oublier et tombe à l’eau. En Géorgie, dans un petit village isolé du nom de Tsalka, Édolfius se plaint du manque d’aménagement du territoire. Ce pauvre paysan de 50 ans au cœur fragilisé par le tabac et l’alcool souhaiterait voir les routes cahoteuses qui le mènent aux champs se transformer en voies bitumées, ce qui faciliterait l’échange avec les grandes villes et l’arrivée de la civilisation. »

Voir plus
Que puis-je trouver dans ce résumé sur "Une vie à coucher dehors"

Ce document propose un résumé clair et détaillé du recueil de nouvelles Une vie à coucher dehors de Sylvain Tesson, dont voici un extrait :

« Jenny, un mannequin de la maison Gucci, voyage à bord d’un bateau en été. Déprimée parce que son compagnon Érik préfère la voile à son corps, la jeune femme boit pour oublier et tombe à l’eau. En Géorgie, dans un petit village isolé du nom de Tsalka, Édolfius se plaint du manque d’aménagement du territoire. Ce pauvre paysan de 50 ans au cœur fragilisé par le tabac et l’alcool souhaiterait voir les routes cahoteuses qui le mènent aux champs se transformer en voies bitumées, ce qui faciliterait l’échange avec les grandes villes et l’arrivée de la civilisation. »

A propos du livre "Une vie à coucher dehors"

Une vie à coucher dehors est un recueil de 15 nouvelles récompensé par le prix Goncourt de la nouvelle en 2009. L’invitation au voyage proposée par Tesson à son lecteur est à entrées multiples : elle s’avère temporelle, spatiale, introspective, protéiforme et anthropologique. En effet, l’auteur nous dépeint des tranches de vie humaine, de l’Antiquité à nos jours. Son intention est didactique : Tesson démontre à l’être humain le poids ridicule qu’il détient face la nature. Que nous soyons perdus en Sibérie, naufragés près des iles Cook (NouvelleZélande), gardiens d’un phare breton ou réduits à l’état de cendres, nous devons comprendre que l’homme est insignifiant devant son environnement naturel. Son caractère mortel et borné confère à sa vie une portée universelle et éternellement répétée. L’unique se noie dans le tout que chacun se doit de protéger.

Sylvain Tesson

Sylvain Tesson est né le 26 avril 1972 à Paris. Géographe de formation, il parcourt le monde en différents moyens de transport comme la bicyclette, le train, le cheval, ou même à pied. Son premier tour du monde, en compagnie de son ami Alexandre Poussin, se déroule entre 1993 et 1994. Il tire de ce périple son premier récit de voyage intitulé On a roulé sur la terre (1996). Il poursuit ses aventures en se rendant dans l’Himalaya, l’Asie centrale ou encore la Sibérie. De chacun de ses voyages nait un ouvrage littéraire.

Parallèlement, l’auteur s’essaye à la nouvelle, court texte regroupé généralement en recueil. Il remporte ainsi pour Une vie à coucher dehors (2009) le prix Goncourt de la nouvelle. Il est également lauréat en 2011 du prix Médicis essai pour Dans les forêts de Sibérie. Lorsqu’il n’est pas sur les routes du monde, il est commentateur de film, journaliste, animateur radio ou encore chroniqueur. 

Informations techniques

ISBN numérique : 9782806268211RES

Ces analyses du livre "Une vie à coucher dehors" pourraient également vous intéresser
Ceux qui ont acheté ce résumé du livre "Une vie à coucher dehors" ont également acheté