Vingt-quatre heures de la vie d’une femme

Vingt-quatre heures de la vie d’une femme : Résumé du livre

4/5 (2 avis)
Description du résumé sur Vingt-quatre heures de la vie d’une femme (Stefan Zweig)

Ce document propose un résumé gratuit clair et détaillé de la nouvelle Vingt-quatre heures de la vie d’une femme de Stefan Zweig, dont voici un extrait :

« Dans les années 1900, dans un hôtel situé sur la Côte d’Azur, une dispute inaccoutumée éclate entre les convives : deux couples d’Allemands et d’Italiens, un Danois, une Anglaise et le narrateur. En effet, « la veille, cet hôtel [a] eu à enregistrer un parfait scandale » (p. 17) : un jeune Français, élégant et aimable, est arrivé au Palace Hôtel et a immédiatement charmé tous les clients de l’établissement, en particulier Mme Henriette, en vacances avec ses deux fillettes et son mari. Mais deux jours plus tard, il a quitté précipitamment l’établissement.
La nuit suivante, le narrateur est réveillé : Mme Henriette n’est pas rentrée de sa promenade au bord de la mer. Son mari, complètement défait, annonce que sa femme l’a quitté. »

Découvrez la suite dans le document.

Voir plus
Que puis-je trouver dans ce résumé sur "Vingt-quatre heures de la vie d’une femme"

Ce document propose un résumé gratuit clair et détaillé de la nouvelle Vingt-quatre heures de la vie d’une femme de Stefan Zweig, dont voici un extrait :

« Dans les années 1900, dans un hôtel situé sur la Côte d’Azur, une dispute inaccoutumée éclate entre les convives : deux couples d’Allemands et d’Italiens, un Danois, une Anglaise et le narrateur. En effet, « la veille, cet hôtel [a] eu à enregistrer un parfait scandale » (p. 17) : un jeune Français, élégant et aimable, est arrivé au Palace Hôtel et a immédiatement charmé tous les clients de l’établissement, en particulier Mme Henriette, en vacances avec ses deux fillettes et son mari. Mais deux jours plus tard, il a quitté précipitamment l’établissement.
La nuit suivante, le narrateur est réveillé : Mme Henriette n’est pas rentrée de sa promenade au bord de la mer. Son mari, complètement défait, annonce que sa femme l’a quitté. »

Découvrez la suite dans le document.

A propos du livre "Vingt-quatre heures de la vie d’une femme"

Parue en 1927 et inspirée du roman épistolaire de Constance de Salm, Vingt-quatre heures de la vie d'une femme sensible (1824), la nouvelle Vingt-quatre heures de la vie d'une femme évoque la vie tranquille d'une pension de famille sur la Riviera, bouleversée par la fuite d'une jeune femme respectable, cliente de l'hôtel, avec un inconnu. Cet évènement rappelle à une vieille pensionnaire la journée qu'elle a passée vingt ans plus tôt avec un jeune homme exalté qui a bouleversé sa vie. Elle fait le récit de cette courte parenthèse de son existence au narrateur.

Stefan Zweig

Stefan Zweig est un auteur autrichien du XXe siècle. Né en 1881 dans une famille juive aisée, il reçoit une éducation plus laïque que le voudrait sa religion juive. Il publie ses premiers poèmes à 17 ans dans le recueil Les Cordes d'argent (1901) et son premier récit Dans la neige dans le journal Die Welt la même année.

Il étudie ensuite l’histoire de la littérature et la philosophie à l’université et se passionne pour les voyages. Il visite, entre autres, Porto-Rico, l’Autriche, le Canada, Cuba, l’Inde et les USA. En Suisse, il se lie très vite d’amitié avec Romain Rolland, un écrivain humaniste français avec lequel il entame une belle collaboration et une riche correspondance. Souvent entouré de grands artistes, il a également fréquenté Richard Strauss, Emile Verhaeren et Sigmund Freud.

Hommes de lettres à l'oeuvre variée, Stefan Zweig écrit aussi bien des poèmes que des nouvelles ou des pièces de théâtre. Il a aussi écrit deux romans qui resteront inachevés ainsi que plusieurs biographies (Marie-Antoinette par exemple qui rencontre un véritable succès) et traductions (Baudelaire, Verlaine, Rimbaud, Keats). Plusieurs de ses oeuvres seront publiées à titre posthume, comme Le Joueur d'échecs, publié en 1943.

En 1941, effrayé et menacé par la violence des mouvements fascistes, il se réfugie au Brésil avec sa seconde femme et s’y suicide en 1942, anéanti par les atrocités de la guerre. Stefan Zweig était un écrivain pacifiste qui prônait la fraternité et la paix.

Informations techniques

ISBN numérique : 9782806251862

ISBN papier : 9782806252302

Ces analyses du livre "Vingt-quatre heures de la vie d’une femme" pourraient également vous intéresser
Ceux qui ont acheté ce résumé du livre "Vingt-quatre heures de la vie d’une femme" ont également acheté