La Dispute

Questionnaire du livre

La Dispute

Auteur : Pierre de Marivaux

Analyse de : Marie-Hélène Maudoux

4/5 (9 avis)

Détails de l'abonnement

  • 9,99€ /mois
  • 10 téléchargements par mois
  • + de 1500 analyses
  • Résiliable à tout moment
Voir plus
Extrait de l'analyse du livre La Dispute
Que puis-je trouver dans ce questionnaire sur "La Dispute"

Avec ce questionnaire de lecture sur La Dispute de Marivaux, les élèves pourront contrôler et approfondir leur compréhension de l’œuvre, tandis que les enseignants disposeront d'un document imprimable, directement utilisable dans leur classe. Les 10 questions proposées, établies d'après les recommandations du programme de l'éducation nationale, couvrent tous les aspects essentiels de ce conte cruel. Ainsi, les questions portant sur les souvenirs de lecture sont suivies par des questions d'analyse et d'interprétation.

 Exemples de questions:

- Quels sont les principaux vices reprochés aux femmes dans La Dispute ? Cette pièce est-elle plutôt féministe ou misogyne ?

- Marivaux réactive dans La Dispute deux mythes fondamentaux. Lesquels et à travers quels personnages ? Expliquez.

 Le questionnaire comprend un corrigé complet et détaillé de l'ensemble des questions.

A propos du livre "La Dispute"

La Dispute fut jouée à la Comédie-Française en 1744. Cette comédie en un acte et en prose se distingue des précédentes du répertoire de l’auteur. Elle reçut un accueil si glacial à l’époque qu’elle fut aussitôt retirée de l’affiche après sa première représentation.

Elle entremêle deux pièces disparates du dramaturge traitant de l’inconstance de l’homme : Arlequin poli par l’amour (1720) et La Double Inconstance (1723). La leçon apparemment scandaleuse de La Double Inconstance prônait la liberté individuelle (et donc l’inconstance) au détriment de l’amour, pur et indéfectible dans Arlequin poli par l’amour. Jugés hâtivement amoraux par le passé, les propos des personnages de Marivaux sont aujourd’hui perçus comme étonnamment modernes.

Pierre de Marivaux

Pierre Carlet de Chamblain de Marivaux, né en 1688 et mort en 1763, est un écrivain français issu de la petite noblesse. Élevé en province, il étudie le droit à Paris et délaisse ses études quelque temps pour se consacrer à la littérature. Il terminera ses études des années plus tard mais ne pratiquera jamais le métier d’avocat auquel il était destiné. Si son œuvre littéraire est très variée, c’est pourtant le théâtre qui le passionne le plus et auquel il consacrera sa vie.

Sa première œuvre s’intitule Le Père prudent et équitable, ou Crispin l’heureux fourbe et est représentée pour la première fois en 1706. Mais c’est avec des comédies telles qu’Arlequin poli par l’amour (1720), Le Jeu de l’amour et du hasard (1730) ou Les Fausses confidences (1737) qu’il connait le succès. Moraliste, son œuvre se veut une recherche d’un monde vrai, sans faux-semblants, et une étude du sentiment amoureux.

Pour qualifier la subtilité du langage galant de ses personnages séducteurs, on parle de « marivaudage ». Il est aussi l’auteur de deux romans, La Vie de Marianne (1726-1741) et Le Paysan parvenu (1735). Élu à l’Académie française en 1742, Marivaux est un homme d’esprit qui fréquente les salons littéraires.

Il est – avec Molière, Corneille, Musset et Racine – un des auteurs les plus joués à la Comédie-Française.

Informations techniques

ISBN numérique : 9782806234285

Ces analyses du livre "La Dispute" pourraient également vous intéresser
Ceux qui ont acheté ce questionnaire du livre "La Dispute" ont également acheté