Tous les matins du monde

Tous les matins du monde : Résumé du livre

5/5 (9 avis)
Description du résumé sur Tous les matins du monde (Pascal Quignard)

Ce document propose un résumé clair et détaillé de Tous les matins du monde de Pascal Quignard, dont voici un extrait :

« Au printemps 1650, Madame de Sainte Colombe meurt, laissant son mari seul avec leurs deux petites filles, Madeleine et Toinette. Afin d’accroitre leurs revenus, Monsieur de Sainte Colombe donne des cours de viole (instrument de musique à cordes qu’on frotte avec un archet). Il se plonge dans la musique pour oublier la mort de son épouse : il travaille seul dans une cabane et perfectionne son instrument à tel point qu’il peut « imiter toutes les inflexions de la voix humaine » (p. 13).

Monsieur de Sainte Colombe vit retiré du monde : il ne parle pas, sauf à ses deux amis, Claude Lancelot et Baugin. C’est Guignotte, la cuisinière, qui s’occupe des deux fillettes.

Lorsque Madeleine en atteint l’âge, Sainte Colombe lui apprend la viole, ce qui provoque la jalousie de sa petite sœur. Quelque temps plus tard, le père offre une viole à la plus jeune. Ils organisent alors des concerts à 3 violes qui connaissent un succès croissant. »

Découvrez la suite dans le document.

 

Voir plus
Que puis-je trouver dans ce résumé sur "Tous les matins du monde"

Ce document propose un résumé clair et détaillé de Tous les matins du monde de Pascal Quignard, dont voici un extrait :

« Au printemps 1650, Madame de Sainte Colombe meurt, laissant son mari seul avec leurs deux petites filles, Madeleine et Toinette. Afin d’accroitre leurs revenus, Monsieur de Sainte Colombe donne des cours de viole (instrument de musique à cordes qu’on frotte avec un archet). Il se plonge dans la musique pour oublier la mort de son épouse : il travaille seul dans une cabane et perfectionne son instrument à tel point qu’il peut « imiter toutes les inflexions de la voix humaine » (p. 13).

Monsieur de Sainte Colombe vit retiré du monde : il ne parle pas, sauf à ses deux amis, Claude Lancelot et Baugin. C’est Guignotte, la cuisinière, qui s’occupe des deux fillettes.

Lorsque Madeleine en atteint l’âge, Sainte Colombe lui apprend la viole, ce qui provoque la jalousie de sa petite sœur. Quelque temps plus tard, le père offre une viole à la plus jeune. Ils organisent alors des concerts à 3 violes qui connaissent un succès croissant. »

Découvrez la suite dans le document.

 

A propos du livre "Tous les matins du monde"

Tous les matins du monde (1991) raconte l’histoire d’un musicien, Monsieur de Sainte Colombe. Ce dernier, détruit par le décès précoce de sa femme, se réfugie dans la musique. Un jour, il rencontre le jeune Marin Marais qui souhaite suivre ses cours.

Le roman, qui a connu un véritable succès, a été adapté au cinéma l’année même de sa sortie et l’auteur a lui-même participé à l’écriture du scénario. Cet ouvrage rappelle La leçon de musique (1983) du même auteur, où apparaissent déjà les personnages de Marin Marais et de Sainte Colombe. Ce livre a également inspiré La main d’oublies de Sophie Nauleau, paru chez Galilée en 2007.

Pascal Quignard

Après des études de philosophie, Pascal Quignard (1948-) a travaillé dans une maison d’édition, enseigné à l’université de Vincennes et dirigé le théâtre baroque de Versailles. Il a écrit des essais sur la vie d’artistes (Georges de La Tour) et des textes philosophiques, notamment Le Sexe et l’effroi (1994) ou La Haine de la musique (1996), mais il a aussi rédigé plusieurs romans, entre autres Le Salon de Wurtemberg (1986), Les escaliers de Chambord (1989) ou Les ombres errantes (2002). Dans ses ouvrages, on trouve des thèmes récurrents comme la musique, la mort, le silence ou encore le passé.

Informations techniques

ISBN numérique : 9782806220684-RES

Ceux qui ont acheté ce résumé du livre "Tous les matins du monde" ont également acheté