Le Prince : Analyse du livre

9 avis
Description de l'analyse (fiche de lecture) sur Le Prince (Nicolas Machiavel)

Immanquable, cette fiche de lecture sur Le Prince de Machiavel facilitera au plus haut point l’analyse des éléments-clés de cet essai politique fondamental. À l’aide du résumé complet et de l’explication sur le contexte historique, les lecteurs seront sensibilisés aux spécificités de l’intrigue et aux enjeux politiques sous-jacents. La synthèse analytique promeut également des clés et des pistes de lecture particulièrement éclairantes pour nourrir la réflexion des passionnés et des élèves qui abordent cette œuvre dans le cadre du bac de français ou de philosophie.

Voir plus
Structure de cette analyse du livre
  • Introduction au Prince de Machiavel (1 pages)

    Nicolas Machiavel, Homme politique et écrivain italien
    Le Prince, Un traité de politique

  • Résumé intégral de l'essai politique (4 pages)

    L'ouvrage du Prince synthétisé chapitre par chapitre

  • Éclairages et contexte historique (1 pages)

    Une explication sur l'Italie aux XVe et XVIe siècles

  • Diverses clés d'analyse (3 pages)

    Un procédé littéraire, les exempla ; Le genre du miroir du Prince ; Machiavel et le machiavélisme ; Une œuvre humaniste

  • Pistes de réflexion complémentaires (1 pages)

    Quelques questions pour affiner votre analyse du Prince de Nicolas Machiavel

Que puis-je trouver dans cette analyse sur "Le Prince"

Dans cette fiche de cours, c’est au tour du célèbre traité politique, Le Prince de Machiavel, d’être analysé en profondeur. Ainsi, notre spécialiste en histoire Nathalie Roland se penche sur les caractéristiques de l’œuvre afin de délivrer un outil de référence de qualité à destination des étudiants et des curieux.

Si le texte original traite de pouvoir, de sagesse, de pragmatisme et plus concrètement de politique et de bienêtre sociétal, le résumé chapitre par chapitre qu’en donne notre experte reflète tout autant ces thématiques cruciales. Pour aider les lecteurs à prendre du recul par rapport aux propos tenus par Machiavel, Nathalie Roland expose ensuite le contexte de publication de l’essai et esquisse l’Italie des XVe et XVIe siècles. Par le biais des clés de lecture, elle explore le procédé littéraire des « exempla », sortes d’anecdotes avec une morale, et le genre de l’œuvre, qui s’apparente à un « miroir du prince ». L’analyse de livre fait également allusion au caractère humaniste de l’essai, avant de suggérer des pistes de réflexion complémentaires.

A propos du livre "Le Prince"

Le Prince est un traité politique du Florentin Nicolas Machiavel, écrit au début du XVIe siècle. Dans Le Prince, Nicolas Machiavel montre comment devenir prince et comment le rester, en analysant des exemples tirés de l'histoire antique et de l'histoire italienne contemporaine. Cet ouvrage ne donne pas de conseils moraux aux princes : au contraire, il leur conseille, dans certains cas, de se livrer à des actions contraires aux bonnes moeurs. C’est pour cette raison que l’épithète « machiavélique » existe aujourd’hui pour désigner, dans le langage courant, une conception de la politique prônant la conquête et la conservation du pouvoir par tous les moyens.

Ecrit en italien, Le Prince de Nicolas Machiavel, qui comporte 26 chapitres, a cependant connu une grande postérité : il a été lu et analysé par de nombreux penseurs comme Innocent Gentillet, Montaigne, Spinoza, Francis Bacon ou Rousseau. Le Prince s’ouvre sur un classement des différents Etats en deux types : les monarchies, d’un côté, et les républiques, de l’autre. Puis, dans les chapitres suivants, Nicolas Machiavel étudie les différents moyens de conquérir le pouvoir et de le conserver, avant d’aborder les questions militaires. Ce sont les chapitres XV à XXIII qui exposent l’essentiel de ce que la postérité a interprété et retenu sous le nom de machiavélisme : l’auteur y donne des conseils dénudés de toute morale qui permettent de conserver l’ordre et le pouvoir. Enfin, à la fin du traité, Nicolas Machiavel explique qu’en écrivant Le Prince, il souhaitait donner des conseils à ses souverains pour libérer et unifier l’Italie.

Nicolas Machiavel

Témoin privilégié des guerres qui touchent l’Italie et sa ville natale, Florence, Nicolas Machiavel (1469-1527) entame une carrière politique en 1498. Il devient secrétaire de la chancellerie de la République de Florence et s’occupe des affaires étrangères et intérieures, ainsi que de la guerre. Par la suite, il se rend auprès du Roi de France, du Pape ou de l’Empereur pour des missions diplomatiques. Il écrit plusieurs ouvrages politiques comme Le Prince (1513), Discours sur la première décade de Tite-Live (1513-1518) ou L’art de la guerre (1521), mais il rédige aussi une histoire officielle de sa ville, Histoires florentines (1525), et des pièces de théâtre, dont La mandragore (1513).

Informations techniques

ISBN papier : 978-2-8062-1514-7

ISBN papier : 978-2-8062-2011-0

ISBN papier : 978-2-8062-1156-9

ISBN papier : 978-2-8062-1665-6

ISBN papier : 9782806211569

ISBN numérique : 9782806220110

Ces analyses du livre "Le Prince" pourraient également vous intéresser
Ceux qui ont acheté cette analyse du livre "Le Prince" ont également acheté