Le crime était signé : Analyse du livre

4/5 (9 avis)
Description de l'analyse (fiche de lecture) sur Le crime était signé (Lionel Olivier)

Pour tout savoir sur Le crime était signé de Lionel Olivier, les amateurs de romans policiers ou tout simplement les lecteurs passionnés pourront se référer à l’analyse littéraire qui en est faite dans cette fiche de cours. Le document au format PDF propose dans un premier temps un compte-rendu intégral de l’intrigue policière avant de dresser les portraits des personnages centraux. En outre, la fiche invite le lecteur à découvrir les thèmes principaux, ainsi que le style et la narration de l’auteur grâce à de nombreuses clés de lecture. Cet outil de référence indispensable pour décrypter l’œuvre rapidement se conclut avec la présentation de pistes de réflexion pour poursuivre l’analyse.

Voir plus
Structure de cette analyse du livre
  • Introduction (1 pages)

    Lionel Olivier, Romancier et ex-officier de police français
    Le crime était signé, Une enquête menée grâce à la langue des signes

  • Résumé du roman Le crime était signé (2 pages)

    L’histoire du roman Le crime était signé résumée en plusieurs parties

  • Étude des personnages (2 pages)

    Une analyse de Quentin Fergeac et de sa brigade, d’Açelya Bozkir, Jessica Graincourt, Jean et Jehan de Boistrancourt

  • Clés de lecture (2 pages)

    La dimension psychologique et réaliste ; Style et narration ; Le prix du Quai des Orfèvres

  • Pistes de réflexion (1 pages)

    Quelques questions pour compléter votre analyse du roman policier Le crime était signe de Lionel Olivier

Que puis-je trouver dans cette analyse sur "Le crime était signé"

Dans son étude littéraire consacrée au roman Le crime était signé, Lucile Lhoste, titulaire d’une maitrise en langues et littératures françaises et romanes, invite le lecteur à découvrir ce roman dans lequel Lionel Olivier propose d’entrevoir les coulisses d’une enquête policière et le point de vue des enquêteurs.

Après avoir donné brièvement une introduction consacrée à l’auteur et à son œuvre, notre spécialiste prend, dans un premier temps, un soin tout particulier à résumer le plus fidèlement possible l’intrigue sur le meurtre d’une adolescente, retrouvée dans le coffre d’une voiture devant un cimetière. Elle s’intéresse ensuite aux différents personnages et à leur psychologie, et plus particulièrement à Quentin Fergeac, un commandant du 36 Quai des Orfèvres à Paris, ainsi qu’à sa brigade, qu’il considère comme sa famille. Notre experte propose ensuite, via trois clés de lecture, des pistes d’analyse perspicaces : elle se penche sur la dimension psychologique et réaliste du roman, elle analyse le style de l’auteur et les spécificités de sa narration, et enfin elle s’intéresse au prix du Quai des Orfèvres, qui a été décerné à ce roman en 2015. Pour conclure la fiche de cours, une liste de questions ouvertes est proposée pour aider le lecteur à approfondir sa réflexion.

A propos du livre "Le crime était signé"

Lionel Olivier a mené une carrière dans la force publique avant de se lancer, une fois pensionné, dans l’écriture. Débutant comme officier de police, il gravit les échelons jusqu’au grade de commandant et son expérience de terrain l’inspire beaucoup pour la rédaction de ses romans. Dès 2011, il tente sa chance pour recevoir le prix du Quai des Orfèvres, mais doit attendre quatre ans avant de remporter la célèbre récompense pour son cinquième ouvrage, le roman policier Le crime était signé (2015), dont le réalisme de l’enquête policière mettant en avant le fonctionnement d’une brigade a séduit le jury.

Publié en 2015, Le crime était signé met en scène le commandant Fergeac et son équipe au cours d’un enquête délicate. Le corps sans vie d’une adolescente de 16 ans a été retrouvé dans le coffre d’une voiture abandonnée devant un cimetière. Les recherches commencent pour identifier la victime et révèlent qu’une deuxième jeune fille, une amie de la première, a disparu depuis plusieurs jours. Ce fait divers aurait-il un lien avec un gang d’homosexuels qui s’exhibent sur les tombes des cimetières ? Quelle est la nature du lien qui relie les deux adolescentes ? L’enquête évolue de découverte en découverte pour percer à jour ces mystères…

Lionel Olivier

Lionel Olivier est né le 19 décembre 1949 à Bertry, dans le Nord de la France. En 1974, il entre dans la police française pour y être inspecteur de police et il y mène une carrière entière. Il est d’abord en poste à Dieppe jusqu’en 1989 et y occupe la fonction de chef d’unité de police. À partir de 1990, il se voit attribuer diverses fonctions à Auxerre et gravit les échelons jusqu’au grade de commandant. Lorsqu’il atteint la cinquantaine, Lionel Olivier prend sa retraite et décide de se consacrer à sa passion : l’écriture. Il reste cependant toujours influencé par son ancienne fonction puisqu’il se lance dans le genre du roman policier. Son expérience du métier lui permet d’apporter un côté très réaliste aux enquêtes qu’il décrit.

Son premier roman, Du sang sur la plume, parait en 2011. La même année, il participe, avec le texte de Passé boomerang, au concours littéraire du Quai des Orfèvres, considéré comme le prix Goncourt du polar, qui récompense un manuscrit inédit dans le genre du polar, mais il ne remporte pas le prix. Il publie néanmoins son roman l’année suivante aux Éditions Nicole Vaillant. En 2014 sortent deux nouveaux titres : La Petite Fille du forçat et L’Enfer des damnés.

En 2015, Lionel Olivier décide de retenter sa chance pour décrocher le prix du Quai des Orfèvres en proposant Le crime était signé au concours. Et son initiative se révèle payante ! Il remporte le prix, qui prévoit entre autres la publication de son texte aux éditions Fayard. C’est grâce à la description méticuleuse du travail d’une équipe policière et des « coulisses » de la brigade criminelle de la police judiciaire que l’auteur a fait la différence avec son roman policier. Il devient rapidement un bestseller et reçoit un accueil positif de la critique.

Informations techniques

ISBN papier : ­9782806278869

ISBN numérique : ­9782806278852

Ces analyses du livre "Le crime était signé" pourraient également vous intéresser
Ceux qui ont acheté cette analyse du livre "Le crime était signé" ont également acheté