L'Aveuglement

Résumé du livre

L'Aveuglement

Auteur : José Saramago

Analyse de : Danny Dejonghe

4/5 (7 avis)

Détails de l'abonnement

  • 9,99€ /mois
  • 10 téléchargements par mois
  • + de 1500 analyses
  • Résiliable à tout moment
Voir plus
Que puis-je trouver dans ce résumé sur "L'Aveuglement"

Ce document propose un résumé clair et détaillé de L'Aveuglement de José Saramago, dont voici un extrait :

« Dans une ville dont on ne connait pas le nom, le conducteur d’une voiture arrêtée à un carrefour est soudainement privé de la vue. Un jeune homme propose de le reconduire chez lui, mais en profite pour lui voler son véhicule au retour et devient aveugle lui aussi. Accompagné de sa femme, le premier aveugle part consulter un ophtalmologiste. Dans la salle d’attente se trouvent une jeune femme sublime qui porte des lunettes teintées pour cacher une conjonctivite, un garçon qui louche et un vieil homme qui doit se faire opérer de la cataracte et qui porte un bandeau. Le médecin reste perplexe quant à la maladie : il constate en effet que son patient est aveugle, bien que l’œil soit intact. Le soir même, alors qu’il fait des recherches sur cette « maladie », le médecin perd la vue à son tour. »

A propos du livre "L'Aveuglement"

L’Aveuglement, publié originellement au Portugal en 1995, est traduit deux ans plus tard et parait aux Éditions du Seuil. Tout commence dans une ville anonyme, cosmopolite et embouteillée. À un feu de signalisation, une voiture s’immobilise et son conducteur devient subitement aveugle. S’ensuit alors une série de phénomènes similaires.

Les personnes touchées par l’épidémie de cécité sont mises en quarantaine dans un asile aux conditions de vie déplorables, où règne une société déshumanisée. Dans cette atmosphère sombre, une lumière d’espoir existe tout de même : une personne est épargnée par la contagion. Il s’agit de la femme de l’ophtalmologiste, qui servira de guide aux aveugles pour retrouver le chemin de la civilisation.

José Saramago

Journaliste et écrivain, José de Sousa Saramago de son vrai nom est né le 16 novembre 1922 à Azinhaga, au Portugal. Il est originaire d’une famille modeste et, alors qu’il effectue ses études secondaires dans la capitale, il est contraint d’y mettre un terme pour entamer une formation professionnelle et devenir serrurier. En effet, il peut ainsi rapidement commencer à travailler et aider sa famille grâce à son salaire. Mais déjà s’affirment son gout pour la littérature et la lecture du français, une langue qu’il a étudiée à l’école. Le jeune José travaille dans des centres hospitaliers et diverses grandes entreprises, occupant des postes variés : dessinateur industriel, employé chez un assureur ou encore dans une maison d’édition. C’est ensuite vers le domaine du journalisme qu’il se tourne et dans lequel il effectue une longue carrière. En 1975, alors qu’il occupe la fonction de directeur du journal Diario de Noticias, il est licencié et considère cette épreuve comme un nouveau départ : il peut désormais se consacrer entièrement à sa passion, l’écriture.

Il n’est néanmoins pas un novice dans ce domaine et avait déjà publié, en 1947, un premier roman, Terre du péché (Terra do pecado). Mais le succès n’avait pas été au rendez-vous et José Saramago avait alors rédigé des chroniques et des poèmes publiés dans les journaux avec lesquels il collaborait. Le manque de confiance en lui, et les nombreux doutes qui assaillent l’écrivain sur sa réalisations, le freinent alors dans sa volonté d’écrire et expliquent son arrivée tardive en littérature. Il décide toutefois de publier un deuxième roman, Relevé de terre (Levantado do Chão) en 1980. Il y dresse une fresque d’une famille de travailleurs agricoles. Déjà, son style épuré et dénué de ponctuation est bien caractéristique. Vient ensuite, en 1982, Le Dieu manchot (Memorial do convento), qui connait un immense succès et assure une reconnaissance à Saramago. Cette œuvre lance véritablement sa carrière d’écrivain, qui sera saluée à de nombreuses reprises par des récompenses et lui donnera une visée internationale. Traduits en de nombreuses langues, les romans de l’écrivain sont alors publiés dans le monde entier.

Le point d’orgue de sa carrière est marqué par l’obtention du Prix Nobel de littérature en 1998, dont il est le l’unique lauréat portugais. Son engagement politique a marqué sa vie : athée et engagé au sein du Parti communiste, son Évangile selon Jésus-Christ (1991) a fait bondir les milieux catholiques et a créé la polémique dans son pays natal. Il a dès lors été contraint de s’exiler.

Malade (il est atteint de leucémie), José Saramago s’éteint le 18 juin 2010 dans les îles Canaries.

Informations techniques

ISBN numérique : 9782806268235RES

Ces analyses du livre "L'Aveuglement" pourraient également vous intéresser
Ceux qui ont acheté ce résumé du livre "L'Aveuglement" ont également acheté