Un roi sans divertissement

Analyse du livre

Un roi sans divertissement

Auteur : Jean Giono

Analyse de : Marine Everard

4.5/5 (7 avis)

Détails de l'abonnement

  • 9,99€ /mois
  • 10 téléchargements par mois
  • + de 1500 analyses
  • Résiliable à tout moment
Voir plus
Extrait de l'analyse du livre Un roi sans divertissement
Structure de cette analyse du livre
  • Introduction (1 pages)

    Jean Giono, Écrivain français
    Un roi sans divertissement, De la chronologie historique au roman policier

  • Résumé d’Un roi sans divertissement (2 pages)

    L’histoire d’Un roi sans divertissement résumée en plusieurs parties

  • Étude des personnages (3 pages)

    Une analyse de Langlois, M.V., le hêtre, Saucisse, Mme Tim, le procureur royal, les villageois, les victimes, Bergues, Frédéric II et Delphine

  • Quelques clés de lecture (3 pages)

    Un roman hybride ; De multiples narrateurs ; Ennui et divertissement ; le motif du sang sur la neige

  • Autres pistes de réflexion (1 pages)

    Quelques questions pour compléter votre analyse d’Un roi sans divertissement de Jean Giono

Que puis-je trouver dans cette analyse sur "Un roi sans divertissement"

L’auteur de la fiche de lecture, Marine Everard, maitre en lettres modernes, analyse avec soin les méandres de l’intrigue d’Un roi sans divertissement de Jean Giono, une œuvre oscillant constamment « entre fantaisie et monstruosité ».

Si elle fournit un résumé complet du récit, elle s’attarde tout autant sur la psychologie des personnages principaux, à savoir Langlois et M.V., tous deux fascinés par le meurtre. Bien plus, elle s’intéresse aux « amateurs d’âmes » que sont Saucisse, Mme Tim et le procureur royal, aux différents villageois et à chacune des victimes. Dans la partie consacrée aux clés de lecture sont abordés le genre de l’œuvre, ses multiples narrateurs ainsi que les thèmes de l’ennui et du divertissement. Le dernier point traité dans la fiche de cours au format PDF couvre le motif omniprésent du sang sur la neige, qui rappelle d’ailleurs un épisode de Perceval ou le conte du Graal.

A propos du livre "Un roi sans divertissement"

Un roi sans divertissement est un roman écrit de la plume de Jean Giono. Il est publié une première fois en 1947 aux Editions Gallimard, mais est ensuite interdit à la vente à cause de problèmes judiciaires rencontrés par l'auteur : ce n’est qu’en 1949 qu’il est republié, après que Jean Giono ait été disculpé.

Le fondement d’Un roi sans divertissement réside dans une interrogation moraliste : le point de départ que prend Jean Giono pour écrire son roman est en effet un extrait des Pensées de Pascal qui dit qu’ « un roi sans divertissement est un homme plein de misères ». Un roi sans divertissement veut ainsi montrer que pour sortir de son ennui existentiel, l’homme peut aller jusqu'à la fascination du Mal et commettre des meurtres.

Né en 1895 et mort en 1970, Jean Giono est un écrivain français. Auteur de romans, de nouvelles, d’essais et de pièces de théâtre, il est né, a vécu et est mort dans la petite ville de Manosque, dans les Alpes-de-Haute-Provence. Il prend d’ailleurs souvent cette région, qu’il connait très bien, pour cadre dans ses romans. Dans sa production romanesque, il cherche à dépeindre la condition de l’homme dans le monde : c’est d’ailleurs ce qu’il fait dans Un roi sans divertissement.

En 1963, Un roi sans divertissement inspire aussi un film éponyme à Jean Giono, qui adapte lui-même son roman au grand écran.

Jean Giono

Jean Giono (1895-1970) est un écrivain français autodidacte qui a commencé très tôt à publier des poèmes et des contes dans des journaux. C’est un amoureux de sa Provence natale, qu’il décrit avec enchantement dans son œuvre (Colline, 1929 et Que ma joie demeure, 1935), et un fervent défenseur de la paix (Le Grand Troupeau, 1931), de l’égalité sociale et de la justice (Un de Baumugnes, 1929 et Batailles dans les montagnes, 1937).

Emprisonné pour ses idées pacifistes, accusé injustement de collaboration et incompris par ses détracteurs, Giono sait reconnaitre ses vrais amis. Il se concentre, dans ses œuvres, sur l’étude des caractères et des âmes (Un roi sans divertissement, 1947 ; Les Âmes fortes, 1950 ; Le Moulin de Pologne, 1952).

Informations techniques

ISBN papier : 9782806212412

ISBN numérique : 9782806220721

Ceux qui ont acheté cette analyse du livre "Un roi sans divertissement" ont également acheté