Fables choisies mises en vers

Analyse du livre

Fables choisies mises en vers

Auteur : Jean de La Fontaine

Analyse de : Vincent Jooris

5/5 (2 avis)

Détails de l'abonnement

  • 9,99€ /mois
  • 10 téléchargements par mois
  • + de 1500 analyses
  • Résiliable à tout moment
Voir plus
Extrait de l'analyse du livre Fables choisies mises en vers
Structure de cette analyse du livre
  • Introduction de l'analyse (2 pages)

    Jean de La Fontaine, poète français
    Les Fables, une œuvre indémodable

  • Résumé de Fables (5 pages)

    Chacune des fables du recueil résumée en quelques mots

  • Eclairages (3 pages)

    Le classicisme ; La querelle des Anciens et des Modernes ; La fable avant La Fontaine

  • Clés de lecture (4 pages)

    Un chef-d’œuvre imprévu ; De plaisantes histoires ; Un style adéquat ; La force des fables ; Les sujets abordés

  • Pistes de réflexion (1 pages)

    Quelques questions pour compléter votre analyse des Fables de Jean de La Fontaine

Que puis-je trouver dans cette analyse sur "Fables choisies mises en vers"

Écrite par Vincent Jooris, diplômé de langues romanes, notre synthèse littéraire sur les Fables choisies et mises en vers de Jean de La Fontaine propose une explication globale de l’œuvre et du contexte dans lequel elle s’inscrit. La fiche de lecture se compose tout d’abord un court résumé de chacune des fables des trois tomes du recueil : La Cigale et la Fourmi, Le Corbeau et le Renard, Le Loup et l’Agneau, Le Lion et le Rat, Le Lièvre et la Tortue, Les Animaux malades de la peste… On trouve ensuite une présentation détaillée du contexte qui a vu naitre le chef-d’œuvre : on y aborde le classicisme, la célèbre querelle des Anciens et des Modernes ou encore l’évolution du genre de la fable de l’Antiquité jusqu’à La Fontaine. Les clés de lecture se penchent quant à elles sur l’œuvre proprement dite et ses caractéristiques majeures, notamment son caractère plaisant et son rôle éducatif, la correspondance entre le monde animal et le monde humain, ainsi que les sujets abordés tels que l’injustice, l’ambition, la mort, les aléas de la fortune… Enfin, grâce aux questions qui viennent clore l’analyse littéraire, vous pourrez pousser votre réflexion encore plus loin et chercher les points communs qu’il existe entre, par exemple, les Fables et La Ferme des animaux de George Orwell.

A propos du livre "Fables choisies mises en vers"

Héritier d’une longue tradition remontant à l’Antiquité et s’inspirant largement des fables du Grec Esope, Jean de La Fontaine ne se contente pourtant pas d’imiter servilement ses illustres prédécesseurs. Puisant à des sources très diverses, ses Fables sont d’une richesse inouïe, tant par leur style que par la psychologie de leurs personnages. Aussi nous donne-t-il à voir une peinture détaillée de la société de son temps, non dépourvue d’une critique aigüe. Car loin de n’être que des récits plaisants, les Fables de La Fontaine délivrent toutes une morale faisant écho aux idéaux du Grand Siècle.

Vous hésitez encore ? Découvrez notre fiche de lecture gratuite, qui vous donnera une idée de la qualité des analyses littéraires que nous proposons !

Jean de La Fontaine

Avec un père maitre des Eaux et Forêts et Capitaine des Chasses, Jean de La Fontaine (1621-1695) connait une enfance champêtre. C'est pendant ses études de droit à Paris qu'il fréquente de jeunes poètes : les chevaliers de la Table ronde, un cercle littéraire composé entre autres des poètes François Charpentier, Antoine Furetière, François de Maucroix, Paul Pellisson, et Antoine Rambouillet de la Sablière.

Son poème Adonis (1658) attire l’attention du surintendant des Finances, Nicolas Fouquet. Devenu son poète personnel, La Fontaine lui consacre Le Songe de Vaux, en 1660. Or, l’année suivante, Louis XIV, jaloux, emprisonne ce ministre trop influent. S’étant réfugié un temps dans le Limousin, La Fontaine renoue ensuite avec la vie mondaine et trouve de nouveaux mécènes. Il produit alors l’essentiel de son œuvre, fréquente les autres écrivains (Madame de Sévigné, Boileau, La Rochefoucauld, Molière, Racine, Furetière) et entre à l’Académie française en 1683.

Les trois recueils qui composent son oeuvre la plus célèbre, Fables, sont publiés en 1668, 1678 et 1693. C'est, entre autres, leur dimension moraliste et éducative ainsi que leur caractère poétique qui font de ces fables un chef-d'oeuvre de la littérature française. La Fontaine a su donner une seconde vie à ce genre jugé jusqu'alors trop scolaire.

Mais le plus grand poète du XVIIe siècle n’est pas que l’auteur des Fables et des Contes, il a aussi écrit des pièces de théâtre et des récits didactiques comme L'Eunuque, pièce de théâtre initialement écrite par le poète latin Térence et réadaptée par La Fontaine en 1654.

Informations techniques

ISBN papier : 9782806237521

ISBN numérique : 9782806237255

Ces analyses du livre "Fables choisies mises en vers" pourraient également vous intéresser
Ceux qui ont acheté cette analyse du livre "Fables choisies mises en vers" ont également acheté