La Rivière à l’envers

La Rivière à l’envers : Résumé du livre

5/5 (9 avis)
Description du résumé sur La Rivière à l’envers (Jean-Claude Mourlevat)

Ce document propose un résumé gratuit clair et détaillé du roman La Rivière à l'envers de Jean-Claude Mourlevat, dont voici un extrait :

« Tomek, un orphelin de 13 ans, tient une épicerie dans un petit village. Il doit cependant s’avouer qu’il s’ennuie (p. 11). Un jour entre dans son échoppe une pauvre petite fille qu’il n’a jamais vue. On apprendra plus tard qu’elle s’appelle Hanna (p. 86). Elle lui demande de l’eau de la rivière Qjar, mais bien que son échoppe contienne toutes les marchandises du monde, il ne peut lui en fournir. Tomek, déjà amoureux, se renseigne rapidement sur cette mystérieuse eau auprès de son ami, le vieillard Icham, écrivain public. Il apprend ainsi que la rivière Qjar coule à l’envers, depuis l’océan jusqu’au sommet d’une montagne et que sa « source », le dernier point de la rivière, donne une eau qui empêche de mourir. Il n’en faut pas plus pour que le jeune héros quitte tout, ses marchandises innombrables et les gens qui comptent sur sa présence, pour retrouver la jeune fille et l’aider dans sa quête. »

Découvrez la suite dans le document.

Voir plus
Que puis-je trouver dans ce résumé sur "La Rivière à l’envers"

Ce document propose un résumé gratuit clair et détaillé du roman La Rivière à l'envers de Jean-Claude Mourlevat, dont voici un extrait :

« Tomek, un orphelin de 13 ans, tient une épicerie dans un petit village. Il doit cependant s’avouer qu’il s’ennuie (p. 11). Un jour entre dans son échoppe une pauvre petite fille qu’il n’a jamais vue. On apprendra plus tard qu’elle s’appelle Hanna (p. 86). Elle lui demande de l’eau de la rivière Qjar, mais bien que son échoppe contienne toutes les marchandises du monde, il ne peut lui en fournir. Tomek, déjà amoureux, se renseigne rapidement sur cette mystérieuse eau auprès de son ami, le vieillard Icham, écrivain public. Il apprend ainsi que la rivière Qjar coule à l’envers, depuis l’océan jusqu’au sommet d’une montagne et que sa « source », le dernier point de la rivière, donne une eau qui empêche de mourir. Il n’en faut pas plus pour que le jeune héros quitte tout, ses marchandises innombrables et les gens qui comptent sur sa présence, pour retrouver la jeune fille et l’aider dans sa quête. »

Découvrez la suite dans le document.

A propos du livre "La Rivière à l’envers"

La Rivière à l’envers est l'un des premiers romans de Jean-Claude Mourlevat. Il parait en 2000 chez Pocket. Ce livre jeunesse nous raconte l'histoire d'un jeune garçon, Tomek, parti à la recherche de l'eau qui empêche de mourir, à la source de la rivière Qjar, qui coule à l'envers.

Jean-Claude Mourlevat

Jean-Claude Mourlevat est né le 22 mars 1952 à Ambert, en Auvergne, d'un père meunier et d'une mère femme au foyer. Il est issu d'une grande fratrie puisqu'il a cinq frères et soeurs. Tous ont grandi dans la ferme de leurs parents et sont restés très proches. 

L'auteur ne garde pas un bon souvenir de son adolescence. Interné au pensionnat du lycée Blaise Pascal à Ambert à partir de septembre 1962, le jeune garçon y est maltraité par ses camarades. Il racontera ses années douloureuses dans son récit autobiographie intitulé Je voudrais rentrer à la maison (2002). Le baccalauréat en poche, Mourlevat a suivi des études dans plusieurs grandes villes (Strasbourg, Toulouse, Stuttgart ou encore Paris) puis a obtenu le CAPES en 1976.

Mourlevat étudie l’allemand avant de l’enseigner durant une dizaine d’années. Entre 1976 et 1985, il a enseigné en Auvergne, puis à Hambourg en Allemagne et enfin en Normandie. Véritable vocation, l'auteur déclare sur son site internet avoir été un « professeur heureux ».

Après avoir mis un terme à sa carrière d’enseignant en 1986, il commence une formation théâtrale qui aboutira à un spectacle de clown (nommé Anatole) interprété à plus de 600 reprises dans toute la France. Il a également joué un autre personnage clownesque nommé Guedoulde à partir de 1990. Du jeu, il passe ensuite à la mise en scène avec la compagnie Metafor et finalement, en 1997, à l’écriture avec son premier roman intitulé Histoire de l'enfant et de l'oeuf.

On lui doit plus d’une dizaine de romans, dont une grande partie pour un jeune public, mais également des nouvelles et une autobiographie. Il traduit par ailleurs de l’allemand des ouvrages pour la jeunesse. Disponible dans de nombreuses langues, son oeuvre connait un réel succès en littérature jeunesse. Il a d'ailleurs reçu de nombreux prix comme, par exemple, le prix des Incorruptibles, le prix Sorcières ou encore le prix Utopiales européen jeunesse.

En 2013 il a été nommé ambassadeur des Pépites 2013 du Salon du livre et de la presse jeunesse de Montreuil (Seine-Saint-Denis).

Informations techniques

ISBN numérique : 9782806263810RES

Ces analyses du livre "La Rivière à l’envers" pourraient également vous intéresser
Ceux qui ont acheté ce résumé du livre "La Rivière à l’envers" ont également acheté